** News / Nouvelles ** Archivé # 2

Pétition Réforme électorale (mode de scrutin proportionnel mixte)

Consœurs, confrères,

Veuillez trouver ci-dessous un lien vers la pétition du Mouvement Démocratie Nouvelle pour l’adoption d’une réforme électorale pour la mise en place d’un mode de scrutin proportionnel mixte.

Lien : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-10383/index.html

Nous vous encourageons à en prendre connaissance et à ajouter votre voix à celle des 15 000 autres personnes qui l’ont signée dans les derniers jours.

La date limite pour signer la pétition est le 4 décembre 2023. N’hésitez pas à la faire circuler dans vos rangs.

En toute solidarité,

POUR : Daniel Cloutier, directeur québécois

Maxime Ouimet

Adjoint à la direction



Rencontre du Comité de francisation

QUAND : 28 OCTOBRE 2023

HEURE : 9h00

OÙ : Section locale 698 – 82, ch. de la Grande-Côte, Boisbriand, QC, J7G 1C3

ZOOM : https://uniforquebec-org.zoom.us/j/98171165400

Svp, vous inscrire en envoyant un courriel à [email protected] .

Another bright star in the sky


Invitation à la prochaine rencontre du Comité action féministe 21oct

https://us02web.zoom.us/j/82288595621?pwd=RTlzRForUW51anlWazBFdEFrRGVFQT09

ID de réunion: 822 8859 5621 

Code secret: 756484 


SÉANCES SUR LES PENSIONS *********** PENSION SESSIONS

Pour prendre rendez-vous, cliquez sur le lien

https://calendly.com/pensionsession/seances-sur-les-pensions-pension-sessions

For appoitments click on the link

https://calendly.com/pensionsession/seances-sur-les-pensions-pension-sessions

National Day for Truth and Reconciliation (Orange Shirt Day) | Journée nationale de la vérité et de la réconciliation (Journée du chandail orange)

September 30 is a national statutory holiday to recognize the widespread abuse at residential schools, honour survivors, and work for reconciliation. The event has been known as Orange Shirt Day since 2013, named after the clothing taken from Phyllis (Jack) Webstad when she was six years old on her first day at residential school.

Unifor recognizes Orange Shirt Day using the slogan “Every Child Matters”—a plea to value and care for all children, something that was not the standard held by the churches administering residential schools, nor provincial governments nor the Government of Canada.

Since the Tk’emlúps te Secwépemc First Nation announced the discovery of unmarked graves at the site of the former Kamloops Indian Residential School in May 2021, other nations have undertaken their own searches with similar appalling results.

While more recent discoveries have not received the same attention as earlier announcements, they are every bit as traumatic for the communities and the living relatives of the children who never came back from residential schools.

Announcements in 2023 of potential and confirmed childrens’ remains include:

It is a reminder of the scale of colonial violence that still haunts survivors and their families today. Reconciliation is not possible until Every Child Matters.

Unifor encourages all members to help amplify the calls to end the impunity for those who covered up these crimes or continue to block the release of records.

Take Action

  1. Unifor members can find out what first nation communities in their region are still undertaking searches, and may be in need of donations to complete the work.
  2. Wear orange on September 30.
  3. Register for a virtual tour of a former residential school on September 27. Unifor has sponsored the suggested donation for up to 200 members to register.
  4. Register for an online screening of the film Silent No More on September 28. Unifor has sponsored the suggested donation for up to 200 members to register.

In solidarity,

Lana Payne
Unifor National President

Le 30 septembre est un jour férié national pour souligner l’ampleur des abus commis dans les pensionnats autochtones, pour rendre hommage aux survivantes et survivants et pour promouvoir la réconciliation. Depuis 2013, l’événement est connu sous le nom de Journée du chandail orange, en référence au vêtement qui a été enlevé à Phyllis (Jack) Webstad à l’âge de six ans, lors de son premier jour au pensionnat.

Unifor souligne la Journée du chandail orange en utilisant le slogan « Chaque enfant compte » – un plaidoyer visant à valoriser et prendre soin de tous les enfants, ce qui n’était pas la norme des églises qui administraient les pensionnats autochtones, ni des gouvernements provinciaux, ni du gouvernement du Canada.

Depuis que la Première nation Tk’emlúps te Secwépemc a annoncé la découverte de tombes non marquées sur le site de l’ancien pensionnat autochtone de Kamloops en mai 2021, d’autres nations ont entrepris leurs propres recherches et ont obtenu des résultats tout aussi effroyables.

Bien que les découvertes les plus récentes n’aient pas fait l’objet de la même attention que les annonces précédentes, elles sont tout aussi traumatisantes pour les communautés et les parents vivants des enfants qui ne sont jamais revenus des pensionnats.

En 2023, les annonces de découvertes potentielles et confirmées de restes d’enfants sont notamment : Nation crie Star Blanket (Pensionnat autochtone de Qu’Appelle)
Nation Wauzhushk Onigum (Pensionnat autochtone de St. Mary’s) Première nation English River (Pensionnat autochtone de Beauval) Nation Tseshaht (Pensionnat autochtone d’Alberni) Nation shíshálh (Pensionnat autochtone de St. Augustine)

Il s’agit d’un rappel de l’ampleur de la violence coloniale qui hante encore aujourd’hui les survivants et leurs familles. La réconciliation ne sera pas possible sans reconnaître que chaque enfant compte.

Unifor encourage tous les membres à contribuer à amplifier les appels pour mettre fin à l’impunité de celles et ceux qui ont couvert ces crimes ou qui continuent à bloquer la publication des dossiers.

Passez à l’action
1. Les membres d’Unifor peuvent se renseigner sur les communautés de Premières nations de leur région qui entreprennent encore des recherches et qui pourraient avoir besoin de dons pour terminer le travail.
2. Portez de l’orange le 30 septembre.
3, Inscrivez-vous à une visite virtuelle d’un ancien pensionnat le 27 septembre. Unifor a commandité le don suggéré pour l’inscription de jusqu’à 200 membres.
4. Inscrivez-vous à une projection en ligne du film Silent No More le 28 septembre. Unifor a commandité le don suggéré pour l’inscription de jusqu’à 200 membres.
En toute solidarité,

Lana Payne
Présidente nationale d’Unifor


Conseil de Syndicats – Le point sur l’entente de contrat de fiducie d’actions de 2009 #5

Council of Unions: 2009 Share Trust Agreement Update #5

Le Conseil des syndicats a rencontré la Société le vendredi 15 septembre. Au cours de cette rencontre, la Société a fait le point sur la fiducie d’actions. Air Canada a informé le Conseil que le travail auprès des autorités visant à obtenir les approbations requises pour la fiducie se poursuit.

La Société s’est engagée à fournir plus d’informations aux employés et aux retraités au cours des semaines à venir.

En solidarité,
Charlene Hudy, présidente du MEC, Pilotes d’Air Canada, ALPA
Wesley Lesosky, président de la composante Air Canada du SCFP et président de la division du transport aérien du SCFP
Frances Galambosy, représentante nationale, UNIFOR
Dave Flowers, président et directeur général du district 140, AIMTA 
Ken Yakiwchuk, président du conseil, Association canadienne des régulateurs de lignes aériennes (CALDA)

The Council of Unions met with the Company on Friday, September 15th, during which the Company provided an update on the status of the Share Trust. Air Canada informed the Council that it is still working diligently with the authorities to get the appropriate approvals regarding the Share Trust.

The Company committed to issue a more detailed update to the employees and pensioners in the upcoming weeks.

In solidarity,
Charlene Hudy, MEC Chair, Air Canada Pilots, ALPA
Wesley Lesosky, Component President, Air Canada Component of CUPE & President, Airline Division of CUPE
Frances Galambosy, National Representative, UNIFOR
Dave Flowers, President & Directing General Chairperson District 140, IAMAW Ken Yakiwchuk, Council Chair, Canadian Airline Dispatchers Association (CALDA)


Invitation à la prochaine rencontre du Comité action féministe

16 septembre 2023

lien Zoom

Heure : 16 sept. 2023 09:00

https://us02web.zoom.us/j/83994384026?pwd=YjloU0FUVVZiYnU5QTBsQUgydGhLQT09

ID de réunion : 839 9438 4026

Code secret : 999818


Invitation à la prochaine rencontre du Comité des jeunes

30 septembre 2023

Consultez le document pour de plus amples renseignements


UNIFOR – CONGÉS ANNUELS, JOURS FÉRIÉS ET PROGRAMME D’ACHAT DE CONGÉS – CONDITIONS GÉNÉRALES

UNIFOR VACATION, GENERAL HOLIDAYS, & VACATION PURCHASE PROGRAM TERMS & CONDITIONS

Date limite : 15 septembre 2023 ( Consultez le document pour de plus amples renseignements. )

Deadline 15 Septembre 2023 ( read attached document for more information )

**********


BULLETIN RCRI * GIDIP DISA-BULLETIN

Interesting reads in this months documentation.
Did you know you need written permission from your Doctor to travel while on GIDIP.
Did you know you need to request your documents in English.
What to do if my claim has been denied?
These are some of the answers you will find in the document.

Lectures intéressantes dans la documentation de ce mois.
Saviez-vous que vous avez besoin de l’autorisation écrite de votre médecin pour voyager tout en recueillant GIDIP
Avec la modification du projet de loi 96, vous devez présenter une demande écrite pour que vos documents soient en anglais.
Qu’arrive-t-il si la demande est refusée?
Voici quelques réponses qui se trouvent dans ce document.



The Union Elections will be taking place soon. This is the moment to get involved and take an active role in fighting for workers RIGHTS . please see documents below if you wish to run for a position

Voulez-vous vous battre pour les droits des travailleurs, faire respecter la convention collective, etc. Le moment est venu pour vous de vous impliquer avec votre syndicat local. Voir le document ci-dessus pour les postes disponibles pour les prochaines élections syndicales.

https://www.unifor2002.org/News-Room/MISC/Elections/Unifor-2002-Election-District-Representatives-(


COURS – Prendre en main sa retraite

CLASS – Taking Care of Your Retirement

Les séances d’information, Prendre en main sa retraite ( Taking Care of Your Retirement) sont de retour. Ces cours porteront sur les pensions, les testaments, la santé, etc. Si vous avez une pension patronale, veuillez apporter votre plus récent relevé de pension. Cette formation est disponible pour tous nos membres ainsi que leurs partenaires. Si vous souhaitez vous inscrire, écrivez-moi à [email protected] en indiquant la date du cours, le nom des participants et les courriels.

Les places sont  limitées ,si vous ne pouvez pas assister à la  séance,  veuillez annuler votre réservation. Merci


The retirement sessions are back.  Pension, testament, health, and other issues will be the focus of these classes. If you are part of an employer’s pension, please bring the most recent pension statement. These classes are available to all our members and their partners .If you wish to  sign up  please email me at   [email protected] the date of the class, names of the participants and  emails.

 Please cancel your reservation if you cannot attend  as these sessions are very popular. Thank you

Prendre en main sa retraite (français)

Samedi 20 janvier 2024 au dimanche 21 janvier 2024

De 0830-1630

565, boulevard Crémazie Est

Montréal, QC H2M 2V6

La présence sera sur votre propre temps . Veuillez apporter votre lunch et le dernier relevé de pension de la compagnie. 

Taking Care of Your Retirement

Saturday, November 11, 2023  and November 12, 2023

565, boulevard Crémazie Est

Montréal, QC H2M 2V6

Room Marie-Pinnsonneault.

Taking Care of Your Retirement

Saturday, November 11, 2023  and November 12, 2023

565, boulevard Crémazie Est

Montréal, QC H2M 2V6

Room Marie-Pinnsonneault.

Attendance is on your personal time.  please bring your lunch and the latest company pension statement.

Merci   Thank You  

Ada Zampini, 

Vice-présidente de la région de l’Est /  Québec 

Vice President  of the Eastern Region / Quebec  

Tel 514 701 6227  


Air Canada: New Contact Centre Leads Being Introduced in Toronto and Montreal

Air Canada : Nouveaux agents principaux intégrés dans les centres d’appels de Toronto et de Montréal

The Bargaining Committee was approached by Air Canada in June 2023 to discuss the re-introduction of Leads to the Toronto and Montreal Contact Centres.  The Union supports increasing the number of Leads, but not to increase Leads in one location only to reduce them elsewhere in the country.  

Therefore, the union made it clear we would only support the company’s proposal if the company provided written guarantees that the Leads in the Saint John Contact Centre would remain in place as they are.

The company intends to move forward with their “proof of concept” to re-introduce Leads in Toronto and Montreal, regardless of the Union’s support.  This does not violate the Collective Agreement, but the Bargaining Committee will closely monitor the implementation of the “proof of concept” with the collaboration of the affected District Chairs, and we stand ready to ensure our members’ rights are protected.

In Solidarity,

Unifor/Air Canada Bargaining Committee,
Benoit Lapointe – Chairperson, Eastern Region
Tracy Rector – Atlantic Region
Harold Bateman – Central Region
Joanne Goulet – Western Region
Soppo Gomez Gnali – Pacific Region
Tammy Moore – President, Unifor Local 2002
Frances Galambosy – Unifor National Service Representative, Airline Sector


Air Canada a communiqué avec le comité de négociation en juin 2023 pour discuter de la réintégration d’agents principaux dans les centres d’appels de Toronto et de Montréal. Le syndicat est favorable à l’augmentation du nombre d’agents principaux, mais il n’est pas question de hausser leur nombre dans un endroit pour le réduire ailleurs au pays.

Par conséquent, le syndicat a clairement indiqué qu’il ne soutiendrait la proposition de l’entreprise que si cette dernière fournit des garanties écrites que les agents principaux du centre d’appels de Saint John demeureront en place.

L’entreprise a l’intention d’aller de l’avant en démontrant la faisabilité d’une réintégration des agents principaux à Toronto et à Montréal, avec ou sans le soutien du syndicat. Cette mesure n’enfreint pas la convention collective, mais le comité de négociation surveillera de près cette « démonstration de faisabilité » en collaboration avec les présidentes et présidents de district concernés. Nous sommes déterminés à protéger les droits de nos membres.

En toute solidarité,

Votre comité de négociation d’Unifor à Air Canada
Benoit Lapointe – Président, région de l’Est
Tracy Rector – Région de l’Atlantique
Harold Bateman – Région du Centre
Joanne Goulet – Région de l’Ouest
Soppo Gomez Gnali – Région du Pacifique
Tammy Moore – Présidente de la section locale 2002 d’Unifor
Frances Galambosy – Représentante nationale d’Unifor, secteur du transport aérien


Le point sur les négociations avec Air Canada : LPRPDE *** Air Canada Bargaining Update: PIPEDA

August 1, 2023 at 4:00 PM

Hello everyone,

Here is a point of clarification following the message we sent last week. We would like to remind the membership of the importance of always following the Personal Information Protection and Electronic Documents Act (PIPEDA).

https://www.priv.gc.ca/en/privacy-topics/privacy-laws-in-canada/the-personal-information-protection-and-electronic-documents-act-pipeda/r_o_p/

For instance, if you have to print from another position due to a malfunction, please make sure to pick up all the documents from that printer/device.

In Solidarity,

Unifor/Air Canada Bargaining Committee,
Benoit Lapointe – Chairperson, Eastern Region
Tracy Rector – Atlantic Region
Harold Bateman – Central Region
Joanne Goulet – Western Region
Soppo Gomez Gnali – Pacific Region
Tammy Moore – President, Unifor Local 2002
Frances Galambosy – Unifor National Service Representative, Airline Sector

Bonjour tout le monde,

Voici une mise au point suite au message que nous vous avons envoyé la semaine dernière : Nous aimerions rappeler aux membres de toujours suivre la réglementation sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE).

https://www.priv.gc.ca/fr/sujets-lies-a-la-protection-de-la-vie-privee/lois-sur-la-protection-des-renseignements-personnels-au-canada/la-loi-sur-la-protection-des-renseignements-personnels-et-les-documents-electroniques-lprpde/r_o_p/

Par exemple, si vous devez imprimer d’une autre position à cause d’une panne d’imprimante, veuillez vous assurer de bien récupérer tous les documents imprimés sur l’autre appareil.

En toute solidarité,

Votre comité de négociation d’Unifor à Air Canada
Benoit Lapointe – Président, région de l’Est
Tracy Rector – Région de l’Atlantique
Harold Bateman – Région du Centre
Joanne Goulet – Région de l’Ouest
Soppo Gomez Gnali – Région du Pacifique
Tammy Moore – Présidente de la section locale 2002 d’Unifor
Frances Galambosy – Représentante nationale d’Unifor, secteur du transport aérien

 

Si vous souhaitez participer au Conseil Canadien, veuillez lire le document ci-dessous.

If you want to attend read the attached files.

COMPTE DE DÉPENSES DE SANTÉ * HEALTH SPENDING ACCOUNT BENEFIT

La Fiducie de santé et de bien-être de la Section locale 2002 des Unifor est heureux d’annoncer le Compte de dépenses de santé pour 2023. Pour plus d’informations, veuillez consulter le document.

Unifor Local 2002 Health and Welfare Trust Board of Trustees is pleased to announce the 2023-2024 Health Spending Account Benefit. For more information please open the document.



Comité action féministe

-Rencontre Comité Action Féministe 

Heure : 16 sept. 2023 09:00

Participer à la réunion Zoom

https://us02web.zoom.us/j/83994384026?pwd=YjloU0FUVVZiYnU5QTBsQUgydGhLQT09

ID de réunion : 839 9438 4026

Code secret : 999818


Air Canada: Reminder to Remain at your GATE to avoid Letter of Expectation (LOE)

Air Canada – Rappel : Pour éviter une lettre d’attente, restez à votre porte d’embarquement

juillet 26, 2023 à 16:00

Le comité de négociation a appris que l’entreprise avait l’intention d’émettre une lettre d’attente chaque fois que vous quittez votre porte d’embarquement, y compris pour des raisons liées à vos fonctions professionnelles.

Par exemple, un membre travaillait récemment à une porte d’embarquement lorsque son imprimante a cessé de fonctionner. Il a donc imprimé la liste de service à bord (anciennement appelée la liste de renseignements sur les passagers) à une porte d’embarquement voisine et a été réprimandé pour avoir quitté la porte d’embarquement qui lui avait été assignée. L’entreprise insiste sur le fait que cette action a pu mettre à la disposition d’autres personnes des renseignements personnels et privés sur les clients et qu’elle est contraire aux procédures opérationnelles normalisées d’Air Canada.

L’entreprise ne veut pas que les agentes et agents quittent la porte d’embarquement qui leur a été attribuée pendant l’exercice de leurs fonctions, même s’ils ne font que se rendre à une porte d’embarquement voisine pour utiliser une imprimante en état de marche.

Bien qu’une lettre d’attente ne soit pas considérée comme une mesure disciplinaire, elle figurera dans votre dossier d’employé pour le reste de votre carrière à Air Canada. L’employeur estime que les procédures opérationnelles normalisées doivent être suivies et que nous ne devrions pas aller à l’encontre d’une telle procédure pour quelque raison que ce soit, même si le respect d’une telle procédure peut entraîner le retard d’un vol.

En d’autres termes, si une imprimante située à la porte d’embarquement qui vous a été attribuée est défectueuse, la procédure opérationnelle normalisée précise que vous devez appeler le service d’assistance d’Amadeus pour qu’il effectue un dépannage à distance ou envoie une technicienne ou un technicien à votre porte d’embarquement pour réparer ou remplacer l’imprimante ou le matériel défectueux. Il est important de toujours obtenir un numéro de suivi auprès du service d’assistance.

En toute solidarité,

Votre comité de négociation d’Unifor à Air Canada
Benoit Lapointe – Président, région de l’Est
Tracy Rector – Région de l’Atlantique
Harold Bateman – Région du Centre
Joanne Goulet – Région de l’Ouest
Soppo Gomez Gnali – Région du Pacifique
Tammy Moore – Présidente de la section locale 2002 d’Unifor
Frances Galambosy – Représentante nationale d’Unifor, secteur du transport aérien

July 26, 2023 at 4:00 PM

It has come to the attention of the Bargaining Committee that the company intends to issue a Letter of Expectation (LOE) for any instances where you may leave your gate, including for reasons related to your workplace duties.

In a recent example, a member was working at a gate when their printer malfunctioned, and therefore printed their Onboard Service List (OSL, formerly called a PIL) at a nearby gate and was reprimanded for having left their assigned gate. The company insists that this action may have placed customers’ personal and private information available for others to see, and that this is against Air Canada’s Standard Operating Procedure (SOP).

The company does not want agents to leave their assigned gate while performing duties, even if only stepping away to a nearby gate to utilize a functioning printer.

Although a LOE is not considered discipline, the letter will stay on your personnel file for the rest of your career at Air Canada. The company’s position is that there are SOPs to follow, and that we should not go against any Standard Operating Procedure for any reason, including if it may cause a flight to be delayed.

To clarify, in a situation like a printer malfunction at your assigned gate, the SOP is to call the Amadeus Help Desk for them to remotely troubleshoot or dispatch a technician to your gate and fix/replace the malfunctioning printer and/or hardware. It is important to always obtain a TR# from the help desk.

In Solidarity,

Unifor/Air Canada Bargaining Committee,
Benoit Lapointe – Chairperson, Eastern Region
Tracy Rector – Atlantic Region
Harold Bateman – Central Region
Joanne Goulet – Western Region
Soppo Gomez Gnali – Pacific Region
Tammy Moore – President, Unifor Local 2002
Frances Galambosy – Unifor National Service Representative, Airline Sector


2023 Triennial District Election Information

Elections committee/Votre comité électoral

20 juillet 2023 Bonjour,

Le comité des élections de la section locale souhaite partager des informations importantes concernant les prochaines élections triennales des représentantes et représentants de district.

50 + 1:

Depuis le 1er juin 2023, les règlements, qui ont été modifiés lors du dernier congrès triennal, indiquent qu’il est nécessaire d’obtenir une majorité de votes pour remporter une élection. Par exemple, trois candidates et candidats se présentent pour un poste. Auparavant, la personne candidate ayant obtenu le plus grand nombre de voix l’emportait, quel que soit le pourcentage de voix obtenu. Désormais, si aucune des personnes candidates n’a recueilli 50 % +1 des voix exprimées (c’est-à-dire la majorité des voix), le dernier candidat est éliminé et un second tour est organisé entre les deux premières personnes candidates.

Élections triennales de district

À partir de septembre, nous organiserons une série d’élections triennales pour nommer une présidente ou un président, une vice-présidente ou un vice-président ainsi qu’une ou un responsable en santé et sécurité pour les districts. Une fois que les mises en candidature sont terminées, des avis d’élection seront envoyés comme il se doit. Plusieurs rondes d’élections pourraient être nécessaires, mais tous les postes sont effectifs à compter du 1er novembre 2023. Le mandat actuel de tous les représentants et représentantes se termine le

31 octobre 2023. Le calendrier provisoire est le suivant.

28 août : Publication des candidatures

11 septembre : Fin des mises en candidature

18 septembre : Envoi des avis d’élection

26 septembre : Début du premier tour de scrutin

29 septembre : Fin du premier tour de scrutin

10 octobre : Début du deuxième tour de scrutin (et scrutin de ballottage si

nécessaire)

13 octobre : Fin du deuxième tour de scrutin

24 octobre : Début du troisième tour de scrutin (et scrutin de ballottage si

nécessaire)

27 octobre : Fin du troisième tour de scrutin

Énoncés de qualités:

Depuis la pandémie, la section locale autorise les énoncés de qualités pour les élections de district. Les détails figureront dans les brefs d’élection.

Unités des régions de l’Est et de l’Ouest au comité exécutif

Les mises en candidature pour les représentantes et représentants de district au comité exécutif des unités autres que celles d’Air Canada et de Jazz des régions de l’Est et de l’Ouest auront lieu en octobre, et l’élection se tiendra en novembre. Les dates restent à déterminer.

Comités des élections de district:

Le rôle des comités des élections de district est d’aider la présidente ou le président de district à publier les avis d’élection, d’encourager toute personne non inscrite à voter, et d’agir comme ressource pour les membres rencontrant des problèmes lors du vote. Les districts ne disposent pas tous d’un comité des élections, mais ceux qui souhaitent créer un tel comité doivent communiquer avec leur vice-présidente ou vice-président, conformément à l’article 4.9.06 des règlements.

Pour toute question, communiquez avec nous à l’adresse [email protected].

En toute solidarité,

Comité des élections de la section locale

Manon Camiré (présidente)

Astraea Sam

Nadine Bailey

*****************************************

July 20, 2023 Hello,

The Local Elections Committee would like to share the following important information concerning the upcoming Triennial District Representative elections.

50 + 1

As June 1, 2023 the bylaws have been amended at the last Triennial Convention to say that you need to have the majority of votes cast to win. For example, three (3) candidates are running for one (1) position. Previously, the candidate with the most votes won regardless of what percentage of votes they received. Now, if no candidate reached the 50% +1 of votes cast, (majority of votes), then the bottom candidate is removed and a run-off election is conducted between the top two candidates.

Triennial District Election:

Starting in September we will be doing a series of triennial elections for District Chair, Vice Chair and Health and Safety. Once nominations close notices of elections will be sent out as required. We may need several rounds of elections, but all positions are effective starting November 1, 2023. The current term of office for all District Representative positions is October 31, 2023. These are the tentative dates:

Aug 28 Nominations Posted

Sep 11 Nominations Close

Sep 18 Election Notices Sent

Sept 26 Round 1 Election Starts

Sept 29 Round 1 Election Ends

Oct 10 Round 2 Elections Starts (Plus Run-Off if required)

Oct 13 Round 2 Elections End

Oct 24 Round 3 Elections Start (Plus Run-Off if required)

Oct 27 Round 3 Elections End

SOQs

Since the pandemic the Local has allowed Statement Of Qualifications (SOQs) for District Elections. The details will be in the writs of election.

Units East/West on EB.:

Nomination postings for District Representative on the Executive Board for East and West, for units other than Air Canada and Jazz, will be in October with an election in November. Dates to be announced.

DECs:

The role of District Election Committees (DEC) is to help the District Chair to post election notices, to encourage anyone not registered to vote and act as a resource for any member that is having voting issues. Not all districts have a DEC, but those districts that would like to have a District Election Committee need to contact their Vice President in accordance with bylaw article 4.9.06.

For any questions, please email [email protected].

In Solidarity,

The Local Election Committee

Manon Camiré (Chairperson)

Astraea Sam

Nadine Bailey


Good afternoon,

We are being advised that the company will be actioning transfers and that the snapshot will be taken on the 01st of August.

Please ensure that your e-transfer is up to date if you are considering a transfer to the airport.

If you are a new hire you must complete 24 months in the call center to be eligible.

Bon après-midi,

Nous sommes informés que la société procédera à des transferts et que l’instantané(snapshot) sera pris le 1er août.

Veuillez- vous assurer que votre virement électronique (e-transfert) est à jour si vous envisagez un transfert vers l’aéroport.

Si vous êtes un nouvel employé, vous devez passer 24 mois dans le Centre d’appels pour être éligible.

Unifor D400

Air Canada: Vacancy for (1) Grievance Coordinator

Air Canada : Poste (1) de coordonnateur(rice) des griefs

La section locale 2002 d’Unifor cherche à doter un poste vacant de coordonnateur(rice) des griefs d’Air Canada. La ou le titulaire du poste est nommé par la présidente de la section locale 2002 conformément à la convention collective entre Unifor et Air Canada. Le mandat débutera le 1er août 2023 et sera soumis à l’examen de la présidente de la section locale 2002, de qui la ou le titulaire relèvera.


Tâches et responsabilités de la coordonnatrice ou du coordonnateur des griefs d’Air Canada

  • Fournir de l’aide et du soutien au comité de négociation d’Air Canada
  • Coordonner les griefs, et en faire le suivi, en utilisant la base de données des griefs d’Unifor
  • S’assurer que les dossiers sont à jour sur une base hebdomadaire
  • Contribuer à la recherche dans la préparation des griefs
  • Préparer les mémoires d’arbitrage
  • Préparer un manuel de formation sur la convention collective d’Air Canada
  • Communiquer à l’aide du site Web de la section locale 2002 tous les trimestres parallèlement au rapport sommaire des procès-verbaux des réunions du conseil exécutif
  • Fournir un rapport trimestriel au conseil exécutif
  • Voyager selon les besoins
  • Assumer toute autre tâche assignée par la présidente de la section locale 2002

Qualifications requises

  • Doit être un membre en règle de la section locale 2002 d’Air Canada (agente ou agent des ventes et du service à la clientèle ou spécialiste de l’expérience client)
  • Connaissance de la convention collective d’Air Canada
  • Connaissance, compréhension et expérience du processus de grief et d’arbitrage
  • Compétences organisationnelles
  • Maîtrise du programme de base de données des griefs
  • Maîtrise des logiciels Microsoft Word, Excel, PowerPoint et Outlook
  • Atout : Bilinguisme anglais et français
  • Atout : Expérience des négociations
  • Atout : Compétences en facilitation

Tout membre en règle d’Air Canada qui désire poser sa candidature doit envoyer une lettre de présentation et son curriculum vitæ décrivant les raisons de sa candidature au plus tard le 5 JUILLET 2023 À 13 H (HNE).

Seuls les candidat(e)s qualifiés passeront une entrevue. Veuillez envoyer votre énoncé de qualités et votre lettre de présentation par la poste, télécopieur ou courriel aux coordonnées suivantes :

Section locale 2002 d’Unifor
Poste de coordonnateur(rice) des griefs d’Air Canada
À l’attention de Kerry Turner
7015, promenade Tranmere, unité 5
Mississauga (Ontario) L5S 1M2
Télécopieur : 905-678-0100 / 866-635-5956
Courriel : [email protected]

Unifor Local 2002 is seeking to fill one (1) vacancy for the Air Canada Grievance Coordinator position. This position is appointed by the President of Local 2002 per the Unifor-Air Canada collective agreement. The term of office will begin on August 1, 2023, and is subject to review by, and will report to the President of Local 2002.


Duties and responsibilities of the Air Canada Grievance Coordinator:

  • Provide assistance/support to the Air Canada Bargaining Committee
  • Track and Coordinate grievances using the Unifor Grievance database
  • Ensure files are up to date on a weekly basis
  • Assist with research in the preparation of grievances
  • Prepare arbitration briefs
  • Prepare a training manual on the Air Canada collective agreement
  • Provide the Executive Board a quarterly report
  • Travel may be required
  • Any other responsibilities as assigned by the Local 2002 President

Qualifications required:

  • Must be an Air Canada member in good standing from Local 2002 (Customer Sales and Service/CES)
  • Knowledge of the Air Canada collective agreement
  • Knowledge, understanding, and experience in the grievance and arbitration process
  • Demonstrate organizational skills
  • Competent in the use of the grievance database program
  • Competent in Microsoft Word, Excel, PowerPoint, and Outlook
  • Bilingual in French and English is an asset
  • Bargaining Experience is an asset
  • Facilitation Skills an asset

Any Air Canada member in good standing interested in applying should send a cover letter and resume outlining their reasons for applying no later than JULY 5th, 2023, by 1300 EST.

Only qualified applicants will be interviewed. Please mail, or e-mail your statement of qualifications and cover letter to:

Unifor Local 2002
Air Canada Grievance Coordinator position
Attention: Kerry Turner
7015 Tranmere Drive, Unit 5
Mississauga, ON L5S 1M2
Fax: (905) 678-0100 / (866) 635-5956
E-mail: [email protected]


Le 21 juin marque la Journée nationale des peuples autochtones

June 21 is National Indigenous Peoples’ Day

Le 21 juin marque la Journée nationale des peuples autochtones, une célébration de la culture et des réalisations durables des peuples autochtones.

Plus tôt ce mois-ci, Unifor a fait équipe avec le Réseau de télévision des peuples autochtones pour parrainer la Journée des Autochtones en direct le 17 juin, un spectacle culturel et artistique ayant pour thème « Célébrons notre jeunesse ». Cet événement a rendu hommage à la jeunesse autochtone et à son importante contribution dans les communautés ainsi qu’au rôle des jeunes en tant que futurs leaders.

Unifor est guidé par le travail entrepris par la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Les 94 appels à l’action de la Commission constituent un point de départ historique pour aider le gouvernement fédéral à commencer à réparer et à reconnaître les préjudices du colonialisme et à prendre des mesures significatives.

Au-delà de notre campagne en faveur d’une action gouvernementale, nous prenons également au sérieux la responsabilité qui nous incombe de participer à des actions significatives de réconciliation.

Ce mois-ci, les membres d’Unifor sont encouragés à réfléchir à leurs pratiques de reconnaissance du territoire et à leurs relations avec les communautés et les organisations locales autochtones.

Bon nombre de syndicats, dont le nôtre, reconnaissent depuis longtemps les territoires autochtones dans le cadre des événements, des manifestations et des réunions où les membres sont rassemblés.

La reconnaissance territoriale est un acte de respect pour l’histoire de la terre et des peuples qui l’ont occupée avant nous et qui, souvent, y ont été chassés par des actes de violence. Il s’agit d’un geste de remerciement, de gratitude et de reconnaissance de la relation entre les Premiers Peuples et la terre qui se poursuit encore aujourd’hui. Nous démontrons ainsi que nous avons réfléchi à ce que signifie le colonialisme pour notre syndicat et l’espace événementiel même dans lequel nous nous trouvons.

La reconnaissance territoriale n’est pas un simple préambule dépassé que vous n’avez pas contribué à préparer. N’hésitez pas à vous approprier le texte et à parler dans vos propres mots. La reconnaissance territoriale n’est pas véritable si elle se manifeste indépendamment des autres efforts de réconciliation. Par ces efforts, vous avez fait un minimum de travail pour reconnaître une injustice historique, mais ils doivent être accompagnés d’actions.

Pour bon nombre de sections locales, la reconnaissance du territoire est déjà une pratique courante. Pour d’autres, il s’agira d’un nouveau projet qui nécessitera des efforts de sensibilisation et d’éducation, ainsi qu’une nouvelle politique de fonctionnement pour la tenue d’événements.

Il peut être difficile d’établir de nouvelles pratiques, mais c’est là tout l’intérêt. Les petits gestes de réconciliation demandent du temps et des efforts, et il en sera de même pour définir les prochaines étapes.

Plusieurs ressources en ligne dont les liens figurent ci-dessous peuvent vous aider à préparer une reconnaissance territoriale respectueuse et éclairée, mais nous vous invitons également à prendre contact avec les nations autochtones et les centres d’amitié de votre région pour mener à bien ce projet. Pour une reconnaissance territoriale sincère, il est essentiel de reconnaître l’histoire du territoire et des Premiers Peuples.

Renseignez-vous sur les activités qui auront lieu dans votre communauté le 21 juin prochain et participez aux célébrations de cette journée.

Au cours de la prochaine année, Unifor réitérera son engagement à l’égard de la campagne nationale en faveur de l’adoption des recommandations de la Commission de vérité et réconciliation et d’autres efforts visant à reconnaître les droits des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

En toute solidarité,

Lana Payne
Présidente nationale

Ressources

June 21 is National Indigenous Peoples’ Day, a day to celebrate in the enduring culture and achievements of Indigenous peoples.

Earlier this month Unifor partnered with the Aboriginal Peoples’ Television Network to sponsor Indigenous Day Live on June 17, a cultural and artistic show with the theme “Celebrating Our Youth.” The event celebrated Indigenous youth and their important contribution to communities and their role as future leaders.

Unifor is guided by the work undertaken by the Truth and Reconciliation Commission. The Commission’s 94 calls to action are a historic starting point for the federal government to begin to redress and recognize the harm done by colonialism and take meaningful action.

Beyond our campaign for government action, Unifor also takes seriously the responsibility we have to participate in meaningful acts of reconciliation.

This month, Unifor members are encouraged to reflect on their territorial acknowledgement practices and relationships with local Indigenous communities and organizations.

Many unions, including ours, have had a long tradition of stating a territorial acknowledgement at the start of events, demonstrations and meetings where members are gathered.

Territorial acknowledgements are an act of respect for the history of the land and the peoples who occupied it before you who, more often than not, were displaced with acts of violence. It is thanks, gratitude, and an acknowledgment of the relationship between First Peoples and the land that continues to the present day. It is a demonstration that you have thought about what colonialism means for your union’s work and the very event space in which you’re located.

Territorial acknowledgements are not mere recitals of a dated script for which you had no part in preparing. Feel free to take some ownership over the text and use your own words. Territorial acknowledgements are not meaningful if they are done in isolation of other work for reconciliation. With them you’ve done a minimal amount of work to recognize historical injustice, but they must be matched with action.

For many local unions, the territorial acknowledgement is already a regular practice. For others, this will be a new project that will require outreach, education, and new operating policy for events.

Starting new practices can be challenging, but that’s the point. Small acts of reconciliation take time and work. It will also take work to seek out next steps.

While there are a myriad of online resources linked below to help with crafting a respectful and informed territorial acknowledgement, you are encouraged to connect with the Indigenous nation(s) or friendship centres in your area to complete this project. Knowing the history of the land and first peoples is key for a sincere land acknowledgement.

Please find out what is happening in your community for June 21 and share in the celebratory spirit of the day.

In the year ahead, Unifor re-commits to the national campaign for the adoption of the recommendations of the Truth and Reconciliation Commission and other efforts to recognize the rights of First Nations, Inuit, and Métis people.

In solidarity,

Lana Payne
National President

Resources:



BIWOC Committee

La section locale 2002 célèbre la Journée nationale des Autochtones le 19 juin

La Journée nationale des Autochtones sera célébrée le 19 juin. Afin de souligner cet important événement, nous avons demandé à une Aînée de nous rendre visite et de partager ses connaissances et son point de vue de la culture autochtone. L’Innue Elizabeth Penashue se joindra à nous sur la plateforme Zoom, en compagnie de sa fille Kanani Davis, le 19 juin à 19 h (heure de l’Est).

La présence de Mme Penashue nous permettra d’en apprendre davantage sur le patrimoine, les traditions et les contributions des plus riches des communautés autochtones du Canada. Sa sagesse et son point de vue nous aideront à mieux comprendre et à apprécier les cultures et les histoires autochtones. Nous encourageons tous les membres de la section locale 2002 à y assister.

En discutant avec les Aînés et en participants aux activités prévues, nous pourrons promouvoir encore davantage la diversité culturelle et l’inclusion au sein de notre syndicat. Nous vous invitons à inscrire à votre calendrier cet important événement qui aura lieu le 19 juin. Nous nous réjouissons de votre présence et de votre participation à la célébration de la Journée nationale des Autochtones.

Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec le comité des travailleuses et travailleurs noirs, autochtones et de couleur. Rassemblons-nous pour célébrer les riches cultures autochtones qui contribuent à notre tissu social.

En toute solidarité,
Présidente : Loretta Cluney
Secrétaire : Astraea Sam
Agent(e)s de liaison du comité exécutif : Ada Zampini et David Olawale

Join Zoom Meeting
https://us06web.zoom.us/j/82580136784?pwd=c0JRNFlTQWp6WXRTT3B5SWdsL1VrUT09

Meeting ID: 825 8013 6784
Passcode: 135841



BIWOC Committee

Local 2002: National Indigenous Day – June 19

National Indigenous Day will be celebrated on June 19. In honour of this important occasion, we have arranged for an elder to visit and share their knowledge and insights about Indigenous culture.  MsElizabeth Penashue who is an Innu will join us via Zoom communications along with her daughter Kanani Davis on June 19, at 1900 EST.  (Local 2002 Members have been sent an email with the Zoom meeting details).

The presence of Ms. Penashue will provide us with a valuable opportunity to learn more about the rich heritage, traditions, and contributions of Indigenous communities across Canada. The wisdom and perspective will help foster a deeper understanding and appreciation for Indigenous cultures and histories.

We encourage all Local 2002 members to attend, by engaging with the elders and actively participating in the activities planned, we can further promote cultural diversity and inclusion within our union.   Please mark your calendars for this significant event on June 19. We look forward to your presence and participation in celebrating National Indigenous Day.

Should you have any questions, please do not hesitate to reach out to the BIWOC Committee.  Let us come together to embrace the vibrant Indigenous cultures that contribute to the fabric of our society.

In Solidarity,
Chairperson: Loretta Cluney
Secretary: Astraea Sam
Liaison to the Executive Board: Ada Zampini & David Olawale

Join Zoom Meeting
https://us06web.zoom.us/j/82580136784?pwd=c0JRNFlTQWp6WXRTT3B5SWdsL1VrUT09

Meeting ID: 825 8013 6784
Passcode: 135841


June 1st, 2023

CALL FOR NEW COMMITTEE MEMBERS (LGBTQ)

Unifor Local 2002 is seeking interested members who identify as part of our equity-seeking group to join the LGBTQ Equity Committee to help do this important work as working-class activists! Please contact the Chairperson, Ky Rees (they/them/iel) by emailing [email protected] to express your interest in joining our next meeting.

This Standing Committee provided for in our Bylaws (3.6.01) is tasked with representing the interests of 2SLGBTQIA+ workers within our Local; namely by participating in political campaigns, public events, educating fellow workers, and other activities to improve the working lives of all members.

We have many important events and campaigns to undertake, including taking some exciting victories won by the Bargaining Committees in particular Air Canada. We want to reach out to our other aviation units that share similar interests and concerns. We need your help to collaborate with these groups to exchange information, coordinate actions and leverage each other’s resources. Join us to spread victories and advocate for improved conditions in the aviation industry.

Thank you for your interest in advance!
Solidarity forever!
Ky Rees (they/them) Unifor Local 2002 District 501 Chairperson, Local 2002 LGBTQ Equity Committee
Saúl Alejandro Santiago Nolasco Vice-President, Central Region Equity Group Liaison, Local 2002 Executive Board

1 juin 2023

APPEL À NOUVEAUX MEMBRES DU COMITÉ (LGBTQ)

La section locale 2002 d’Unifor est à la recherche de membres intéressés qui s’identifient comme faisant partie de notre groupe en quête d’équité pour rejoindre le comité d’équité LGBTQ afin d’aider à faire ce travail important en tant que militants de la classe ouvrière! Veuillez contacter la Chaire, Ky Rees (iel/they/them) en envoyant un courriel à [email protected] pour exprimer votre intérêt à vous joindre à notre prochaine réunion.

Ce comité permanent prévu à nos statuts (3.6.01) a pour mandat de représenter les intérêts des travailleuses et travailleurs 2SLGBTQIA+ au sein de notre section locale ; notamment en participant à des campagnes politiques, à des événements publics, en éduquant les collègues de travail et à d’autres activités visant à améliorer la vie professionnelle de tous les membres.

Nous avons de nombreux événements et campagnes importants à entreprendre, notamment remporter des victoires passionnantes remportées par le Comité pour des unités de négociation telles qu’Air Canada et les diffuser dans d’autres unités telles que nos autres unités aériennes, nos unités hôtelières, nos unités de personnel de sécurité, etc. Mais nous avons besoin de votre aide et de votre travail pour le faire ! Rejoignez-nous!

Merci d’avance pour votre intérêt !
Solidarité pour toujours !
Ky Rees (they/them/iel) Section locale 2002 d’Unifor, district 501 Chaire, Comité d’équité LGBTQ de la section locale 2002
Saúl Alejandro Santiago Nolasco (he/him/il) Vice-président, région Central Liaison, Conseil exécutif de la section locale 2002

GIDIP DISA-BULLETIN BULLETIN RCRI


Les bourses d’études d’Unifor sont de retour.

Date limite le lundi 31 juillet 2023 à 23 h 59 HNE.


Comité d’action féministe

FLASH INFO **** NEWS FLASH La réunion du 10 juin a été annulée. The 10 june meeting has been cancelled.


Les Comités recherchant l’équité du Conseil Québécois vous invite à la Soirée Quiz Équité

pour plus de renseignements, lisez le document. More information in the document


La prochaine rencontre du Comité des jeunes – 3 JUIN 2023

S’il vous est impossible d’y assister en personne, nous serions ravis de vous y voir par ZOOM !!

Veuillez m’envoyer un courriel pour le lien Zoom [email protected]


Rencontre du Comité de Francisation

Le 10 JUIN 2023 a 9h00

OÙ : Bureau d’Unifor – 565 Crémazie Est, 10e étage (grande salle)

ZOOM : https://uniforquebec-org.zoom.us/j/96713589709?pwd=UEN3Sm1mZG16L2x4ckRuY1dPbTVmQT09

Svp, vous inscrire en envoyant un courriel à [email protected]


La période de demande de bourses d’études 2023 est OUVERTE !

2023 Scholarship Application period is OPEN!

Your application must be submitted using the online application form NO LATER THAN FRIDAY, JUNE 9, 2023.

Votre candidature doit être soumise au moyen du formulaire de demande en ligne AU PLUS TARD LE VENDREDI 9 JUIN 2023.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le lien ci-dessous.

For more information please click on the link

https://www.unifor.org/resources/education/scholarships

https://www.unifor.org/fr/ressources/education/bourses-detudes


Nouvellement appoint intervenant auprès des femmes et suppléants

Newly appointed women’s advocate and alternate

Anna Maria Mancini intervenant auprès des femmes * Womens avocate

Sharon Lacroix suppléante des intervenants auprès de femmes * Women’s Advocate Alternate


Le Comité des jeunes du Conseil Québécois d’Unifor se réunira le 3 juin. Si vous souhaitez y assister, veuillez lire les documents ci-joints.


Unifor marque la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie 2023 en faisant preuve de solidarité envers les personnes de toutes les diversités sexuelles et de genre.

La Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie est célébrée mondialement le 17 mai de chaque année. La campagne vise à sensibiliser le public à la discrimination, à la violence et à la marginalisation persistantes auxquelles sont confrontées les personnes ayant des orientations sexuelles, des identités ou des expressions de genre et des caractéristiques sexuelles différentes, y compris les personnes bispirituelles, lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans, queers et intersexuées (2ELGBTQI).

Le thème de cette année est la solidarité : Tout le monde a sa place dans notre syndicat, est une déclaration importante qui réaffirme l’engagement d’Unifor à poursuivre la lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie et l’intersexphobie par le biais de l’action sociale et politique.

Notre syndicat célèbre la diversité de toutes les personnes 2ELGBTQI et ne cesse de militer en faveur de leurs droits. Cette célébration et ce travail de sensibilisation s’inscrivent toutefois dans le contexte d’une tendance troublante à l’augmentation des actes violents et haineux à l’encontre des personnes transgenres et homosexuelles. Face à une recrudescence de la haine, il n’a jamais été aussi évident que les problèmes des personnes 2ELGBTQI sont des questions syndicales.

Nous avons tous été témoins, au cours de l’année écoulée, d’un nombre croissant d’actes de violence, d’oppression et de crimes haineux à l’encontre des personnes transgenres et homosexuelles au Canada et aux États-Unis. On ne compte plus le nombre de lois anti-trans introduites et adoptées rien qu’aux États-Unis. En commençant par la oi « ne dis pas gai » dans les écoles primaires, les vannes ont également été ouvertes par des attaques répétées contre la communauté transgenre. En effet, depuis 2018, ce sont près de 670 lois qui ont été proposées ou adoptées, allant de la séparation des familles à l’interdiction de pratiquer un sport, en passant par l’interdiction d’utiliser des salles de bain, la mise hors la loi des soins d’affirmation de genre et l’interdiction des travestis.

Le nombre de groupes haineux au Canada augmente également à un rythme alarmant, et certains gouvernements locaux ont même décidé de suivre l’exemple des législateurs aux États-Unis. Ainsi, le 5 mai dernier, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a soudainement révoqué le financement d’un partenariat de plus de dix ans avec Pride in Education portant sur le développement professionnel annuel des enseignants en matière d’identité sexuelle et de genre, tout en annonçant son intention de réviser la politique 713  : La politique sur l’éducation sexuelle et l’identité de genre dans les écoles. 

À Norwich, en Ontario, le conseil municipal a voté à la fois pour interdire au drapeau de la fierté de flotter sur les bâtiments municipaux et contre la reconnaissance du Mois de la Fierté. À Brockville, en Ontario, à la fin de l’année dernière, une alerte à la bombe a été lancée dans une bibliothèque publique qui accueillait une séance de contes par des drags.

Ces incidents illustrent un profond glissement social qui s’opère en ligne et au sein de nos communautés dans tout le pays. Les dernières données statistiques accessibles montrent que les crimes haineux fondés sur l’orientation sexuelle sont en forte hausse au Canada, augmentant de près de 60 % entre 2019 et 2021.

De toute évidence, le Canada n’est pas à l’abri d’actions violentes de la part de groupes ou de l’introduction de lois motivées par la haine. Voilà pourquoi le thème de la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie de cette année est si important.

Unifor vous encourage à marquer avec nous le 17 mai comme la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie en prenant les mesures suivantes :

  • Sensibilisez la population à la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie en partageant l’affiche, les autoportraits et les graphiques d’Unifor sur les médias sociaux, sur votre lieu de travail et sur vos propres canaux de médias sociaux en utilisant les mots-clés #JICHTB et #17 mai.
  • Inscrivez-vous au webinaire de la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie qui aura lieu le 17 mai 2023 à 10 h 00, heure normale de l’Est, intitulée « Syndicats contre LGBTphobie » avec l’invité spécial Cleve Jones. 
  • Racontez votre histoire sur UNI Global Union en enregistrant un court message vidéo sur vos expériences en tant que travailleuse ou travailleur 2ELGBTQI. Parlez aux gens de vos difficultés et de vos victoires, des raisons pour lesquelles les travailleuses et travailleurs devraient adhérer à un syndicat et de ce que votre syndicat a fait pour vous soutenir.
  • Envoyez un courriel à [email protected] avec des informations sur les événements des sections locales dans votre communauté pour que vos événements soient ajoutés à un calendrier de la Fierté 2023. Ne manquez pas non plus de nous faire parvenir vos photos des événements.

Nous avons tous notre place dans notre syndicat !

En toute solidarité,

Lana Payne
Présidente nationale d’Unifor

Lisez la déclaration sur notre site web ici.

Unifor marks the 2023 International Day Against Homophobia, Transphobia, and Biphobia (IDAHOTB) with solidarity for people of all sexual and gender diversities.

Every year on May 17, the IDAHOBIT is celebrated globally. The campaign aims to increase awareness of the persistent discrimination, violence, and marginalization faced by individuals with diverse sexual orientations, gender identities or expressions, and sex characteristics, including two-spirit, lesbian, gay, bisexual, trans, queer and intersex (2SLGBTQI) peoples.

This year’s theme, solidarity: everyone belongs in our union, is an important one that reaffirms Unifor’s commitment to continuing the fight against homophobia, transphobia and biphobia and intersexphobia through social and political action.

Our union celebrates the diversity of and continues to advocate for the rights of all 2SLGBTQI peoples. However, this celebration and advocacy work is set against a backdrop of a disturbing trend of increasing violent and hateful acts targeting trans and queer peoples. With hate on the rise, it has never been clearer that 2SLGBTQI issues are union issues.

Over the past year, we have all witnessed an increasing number of incidents of violence, oppression and hate crimes against trans and queer people across Canada and the United States. The number of anti-trans laws introduced and adopted in the U.S. alone is staggering. Beginning with “don’t say gay” in elementary schools, the floodgates were also opened with repeated attacks on the trans community. Nearly 670 laws have been proposed or adopted since 2018 ranging from family separations, sports bans, bathroom bans, outlawing gender affirming care, and drag bans.

Canada’s hate groups are also growing at an alarming rate while some local governments have begun to follow the example of lawmakers in the United States. On May 5, the New Brunswick government suddenly revoked funding for a more than 10-year partnership with Pride in Education to deliver annual professional development for teachers on sexual and gender identity and at the same time announced plans to review Policy 713: the policy on sex education and gender identity in schools.  

In Norwich, Ontario, the town council voted both to ban the pride flag from flying on municipal property and against recognizing Pride Month. Late last year in Brockville, Ontario a bomb threat called into a public library that hosted a drag story time event.

These incidents are part of a much deeper social shift taking place online and in our communities across the country. The most recent statistical data available which shows hate crimes based on sexual orientation rising sharply across Canada, increasing by nearly 60 per cent between 2019 and 2021.

Clearly, Canada is not immune to violent actions by groups or the introduction of laws motivated by hate. That’s why this year’s theme for IDAHOTB is so important.

Unifor encourages you to join us in marking May 17 as the International Day Against Homophobia, Transphobia, and Biphobia by taking the following actions:

  • Promote awareness of IDAHOTB by sharing Unifor’s poster, selfie and social media graphics in your workplace and on your own social media channels using the hashtags #IDAHOTB and #May17.
  • Register for the IDAHOBIT webinar taking place on May 17, 2023 at 10:00 a.m.  Eastern Standard Time entitled “Trade Unions vs. LGBTphobia” with special guest Cleve Jones.
  • Tell your story to UNI Global Union by recording a short video message about your experiences as a 2SLGBTQI worker. Tell people about your challenges and victories, why workers should join a union and what your union has done to support you.
  • Email [email protected] with information about local union events in your community to have your events added to a Pride 2023 Calendar. Also be sure to send us your photos from the events.

We all belong in our union!

In solidarity,

Lana Payne
Unifor National President

Read this statement on our webiste here.


Rencontre du Comité LGBT du 27 mai 2023

pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le fichier ci-joint


Résultats des élections du Conseil exécutif de la section locale de 2002

Local 2002 Executive Board Election Results

https://www.unifor2002.org/News-Room/MISC/Elections/Unifor-2002-Executive-Board-Election-Results-(2)?lang=fr-ca

https://www.unifor2002.org/News-Room/MISC/Elections/Unifor-2002-Executive-Board-Election-Results-(2)?lang=en-us


Rencontre du Comité d’action féministe le 6 mai 2023


May 3, 2023, marks the 30th anniversary of World Press Freedom Day.

World Press Freedom Day was proclaimed by the UN General Assembly in Dec. 1993 and is an opportunity to celebrate the fundamental principles of press freedom, assess the state of press freedom and pay tribute to journalists who have lost their lives in the line of duty.

This is a day that should remind us how important it is that we live in a democratic society with an independent press, which is free to hold the powerful to account, committed to the public interest and able to tell local stories that bind our communities.

Unfortunately, journalism in Canada is at a crossroads. The financial models for journalism are broken, and the country requires a strong, political will to ensure a vibrant free press remains viable.

Canadian journalists are being harassed and abused online and in the field at alarming rates, which results in the censoring the most vulnerable voices in media. Journalists and media workers who are women, workers of colour, Indigenous, 2SLGBTQIA+, and from other equity-deserving groups, are disproportionally targeted by this harassment. If left unchecked, harassment and abuse have a silencing effect and impact press freedom.

Unifor is on the forefront of these issues, championing legislation to support a vibrant media industry in Canada, and creating an action plan to combat the harassment and abuse of journalists and media workers.

Our union’s plan is a two-path approach. The first path is to support the victims of harassment and the second is to combat harassment and look for ways to prevent it from happening in the first place.

Solutions to the troubling issues faced by journalists and media workers will take resolve from all stakeholders, including employers, unions, government, police, and prosecutors.

Global press freedom remains far from reach. In 2022, there were 67 journalists killed, a steep increase from the year before. Ukraine, China, and Afghanistan were among the toughest countries to report from as journalists risked their lives and struggled to uncover the truth.

Our union will continue to stand up for press freedom and to continue the daily work to uphold its principles.

We will continue to pressure the federal government to support media workers and the organizations that represent them in Canada, and across the globe.

Unifor will continue to advocate for a national plan to protect journalists from harassment and abuse, inside and outside of the newsroom.

Our union will continue to document our press freedom issues with Canada’s Press Freedom Tracker and provide resources through our Help is Here website and Media Action Plan.

Today, and every day, we encourage members and local unions to join us in the fight for press freedom.

In solidarity,

Lana Payne
National President

Read this statement on our website here.


Le 3 mai 2023 marque le 30e anniversaire de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

La Journée mondiale de la liberté de la presse a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre 1993. Elle est l’occasion de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse partout dans le monde et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession.

Cette journée devrait nous rappeler à quel point il est important de vivre dans une société démocratique dotée d’une presse indépendante, libre d’exiger des comptes au pouvoir, soucieuse de l’intérêt public et capable de raconter des histoires locales qui lient nos communautés.

Malheureusement, le journalisme au Canada est à la croisée des chemins. Les modèles financiers du journalisme sont brisés et le pays doit faire preuve d’une volonté politique forte pour assurer la pérennité d’une presse libre et dynamique.

Le rythme auquel les journalistes canadiens sont harcelés et maltraités en ligne et sur le terrain est alarmant, il en résulte alors une censure des voix les plus vulnérables dans les médias. Les journalistes et les professionnels des médias qui sont des femmes, des personnes de couleur, des autochtones, des 2ELGBTQIA+ et d’autres groupes en quête d’équité sont les principales victimes de ce harcèlement. Si rien n’est fait, le harcèlement et les abus auront pour effet de les museler et de porter atteinte à la liberté de la presse.

Ces questions sont au cœur des préoccupations d’Unifor, qui s’est fait le défenseur d’une législation visant à soutenir une industrie canadienne des médias dynamique, en créant un plan d’action pour lutter contre le harcèlement et le mauvais traitement des journalistes et des travailleuses et des travailleurs du secteur des médias.

Le plan de notre syndicat est une approche en deux temps. Le premier consiste à soutenir les victimes de harcèlement et le second à lutter contre le harcèlement et à chercher des moyens de le prévenir.

Les solutions aux graves problèmes auxquels sont confrontés les journalistes et les travailleuses et travailleurs des médias exigeront une volonté de la part de toutes les parties prenantes, à savoir les employeurs, les syndicats, les pouvoirs publics, la police et les procureurs.

La liberté de la presse dans le monde est loin d’être acquise. En 2022, on dénombrait déjà 67 journalistes tués, une hausse considérable par rapport à l’année précédente. L’Ukraine, la Chine et l’Afghanistan figurent parmi les pays les plus difficiles à couvrir, les journalistes y risquant leur vie pour découvrir la vérité.

La liberté de la presse sera toujours défendue par notre syndicat, qui continuera à œuvrer au quotidien pour faire respecter ses principes.

Nous allons continuer à insister auprès du gouvernement fédéral pour qu’il soutienne les journalistes et les organisations qui les représentent au Canada et dans le monde entier.

Unifor entend continuer à plaider en faveur d’un plan national de protection des journalistes contre le harcèlement et les abus, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle de rédaction.

Nous continuerons à documenter les violations de la liberté de la presse par l’entremise du Press Freedom Tracker du Canada et à fournir des ressources par le biais de notre site Web Vous trouverez de l’aide ici et de notre Plan d’Action Médias.

Aujourd’hui, et jour après jour, nous encourageons les membres et les syndicats locaux à se joindre à nous dans la lutte pour la liberté de la presse.

En toute solidarité,

Lana Payne
Présidente nationale

Lisez la déclaration sur notre site web ici.

Unifor est fier de souligner la Journée internationale des travailleurs, célébrée le 1er mai dans le monde entier, alors que les travailleuses et travailleurs et les syndicats continuent de lutter pour la paix, l’égalité ainsi que la justice économique et sociale.

La dernière année a été particulièrement difficile pour les travailleuses et travailleurs alors que les banques centrales et les entreprises cupides du Canada et d’ailleurs ont mené une guerre ouverte contre les travailleuses et travailleurs. Elles ont honteusement blâmé les travailleuses et travailleurs pour la hausse de l’inflation et du coût de la vie, affirmant que trop peu de gens travaillent et que les salaires augmentent trop rapidement.

Dans le monde entier, les régimes répressifs continuent de s’en prendre aux dirigeantes et dirigeants et aux militantes et militants syndicaux, soulignant les dangers auxquels les travailleuses et travailleurs s’exposent en tentant d’exercer leurs droits fondamentaux. Le meurtre récent d’Alex Dolorosa, recruteur syndical dans un centre d’appels des Philippines, et l’emprisonnement des responsables syndicaux Reza Shahabi, Hassan Saeedi et Nasrin Javadi en Iran, notamment, démontrent la nécessité de protéger encore davantage les droits des travailleuses et travailleurs.

Malgré ces embûches, les travailleuses et travailleurs refusent de rester les bras croisés face à l’injustice.

Aux quatre coins du monde, les travailleuses et travailleurs s’organisent, se mobilisent et résistent aux forces économiques et politiques qui cherchent à enrichir la vie de quelques-uns aux dépens de la majorité.

Cette résurgence du mouvement syndical est évidente dans le monde entier. L’Allemagne a récemment connu l’une des plus importantes grèves depuis des décennies alors que les travailleuses et travailleurs du secteur des transports réclamaient des salaires équitables. De même, en France, plus d’un million de travailleuses et travailleurs et de syndicalistes sont descendus dans les rues pour protester contre la réforme des retraites du gouvernement et la hausse de l’âge de la retraite dans le pays. Aux États-Unis, le Michigan est récemment devenu le premier État à abroger la législation régressive du « droit au travail » grâce aux efforts des syndicats. Parallèlement, le Canada connaît l’une des plus importantes grèves des dernières décennies alors que 155 000 fonctionnaires représentés par l’Alliance de la Fonction publique du Canada se battent pour obtenir une convention collective équitable.

En tant que militantes et militants syndicaux, nous ne devons jamais relâcher notre vigilance lorsqu’il s’agit de protéger nos droits.

Les gouvernements de droite cherchent toutes les occasions de miner les victoires durement gagnées par le mouvement syndical. Nous avons constaté la rapidité avec laquelle le mouvement syndical au Canada s’est uni et a fait preuve d’une solidarité sans précédent contre le premier ministre de l’Ontario Doug Ford lorsque son gouvernement a tenté de restreindre les droits syndicaux à la négociation en imposant un contrat aux travailleuses et travailleurs de l’éducation du Syndicat canadien de la fonction publique. Le gouvernement a ensuite invoqué la disposition de dérogation de la Constitution pour passer outre à la Charte canadienne des droits et libertés, de sorte que le syndicat ne puisse pas contester la décision du gouvernement.

Ces victoires incitent les travailleuses et travailleurs à continuer de se battre, même lorsque les chances leur sont défavorables. Unir nos luttes locales à celles du monde entier ne fait que renforcer l’unité des travailleuses et travailleurs et constitue les fondements à partir desquels nous créerons un monde plus juste et plus équitable.

À tous les membres, sections locales et militantes et militants d’Unifor, bonne Journée internationale des travailleurs!

En toute solidarité,

Lana Payne
Présidente nationale

Téléchargez le graphique ici.

Lisez la déclaration sur notre site web ici.


Message from your GIDIP trustees*Message des syndics de votre RCAI


SONDAGE L’impact de la COVID-19 sur les travailleuses et travailleurs du secteur des transports

Survey The impact of COVID-19 on transport workers

April 19, 2023
Dear Unifor Local 2002 Leadership and Membership,

The International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies (IFRC) is asking for your support with an international study on the impact of COVID-19. They have chosen transport as one of only six sectors they want to investigate, in recognition of the essential role you have played throughout the pandemic.

The survey is aimed to capture the reality of different transport sectors in times of crisis and will help the International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies (IFRC) build the strong evidence to support campaigns on behalf of transport workers.

The outcomes of the study aim to influence decision-making in future crises and will be important for ongoing work with the World Health Organisation (WHO), other UN agencies and global employers, including leverage in the Joint Action Group to review the impact of the Covid-19 pandemic on the world’s transport workers and the global supply chain (JAG-TSC).

You can access the survey here https://eenew.ifrc.org/x/MA70PbsF until Sunday, 7 May 2023.   
Aux dirigeantes et dirigeants et aux membres de la section locale 2002 d’Unifor,

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) vous invite à participer à une étude internationale sur l’impact de la COVID-19. La FICR a choisi les transports comme l’un des six secteurs qu’elle souhaite étudier, reconnaissant le rôle essentiel que vous avez joué tout au long de la pandémie.

Le sondage vise à comprendre la réalité des différents secteurs des transports en temps de crise et aidera la FICR à constituer des données probantes solides pour soutenir des campagnes au nom des travailleuses et travailleurs du secteur des transports.

Les résultats de l’étude influenceront la prise de décisions lors des crises futures et seront essentiels aux travaux actuels de l’Organisation mondiale de la Santé, d’autres agences de l’ONU et d’employeurs internationaux, mettant notamment à profit le Groupe d’action conjointe chargé d’examiner les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les travailleurs du secteur des transports et la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Vous avez jusqu’au dimanche 7 mai 2023 pour répondre au sondage en cliquant sur le lien suivant : https://eenew.ifrc.org/x/MA70PbsF.   

Concours Initiative de participation au Conseil général » pour les 35 ans et moins

Pour en savoir plus, veuillez lire le document ci-joint.

For more information see document


QUELS SONT LE RÔLE ET LES RESPONSABILITÉS D’UN VICE-PRÉSIDENT À LA SECTION LOCALE 2002.

THE RESPONSIBILITIES AND DUTIES OF A VICE PRESIDENT AT LOCAL 2002


Description des fonctions Secrétaire-trésorier(ère) Job Description Secretary Treasurer


Eastern Region Election – President, Secretary Treasurer, Vice-President

Région de l’Est, Élection – Président(e), Secrétaire-trésorier(ère), Vice-présidente

Destinataires: Membres de la section locale 2002
  
De la part du : Comité d’élection de la section locale 2002
  
Objet : Élection aux postes suivants:

  • Président(e)
  • Secrétaire-trésorier(ère)
  • Vice- présidente​ – Région de l’Est

Les membres suivants ont été officiellement présentés comme candidat(e)s à la clôture des mises en candidature:  10 avril 2023.

pour lire leur énoncé des qualités. CLICK le lien

https://www.unifor2002.org/News-Room/MISC/Elections/Eastern-Region-Election-President,-Secretary-T-(1)?lang=fr-ca



Président(e)

  • Tammy Moore (Acclamé)*

Secrétaire-trésorier(ère)

Vice -présidente – Région de l’Est

Les membres voteront par scrutin électronique seulement. Dates et heures du vote électronique: Commence le jeudi 27 avril 2023 à midi et se termine le mardi 02 mai 2023 à 11h59.

Votre ID d’électeur et votre mot de passe vous seront envoyés par courriel. 

En solidarité,

Manon Camiré
Membre du comité des élections de la section locale 2002 d’Unifor

Eastern Region Election – President, Secretary Treasurer, Vice-President

Région de l’Est, Élection – Président(e), Secrétaire-trésorier(ère), Vice-présidente

To: Local 2002 Members

From : Unifor 2002 Elections Committee
  
Subject : Election for the following position(s):

  • President 
  • Secretary Treasurer
  • Vice-President – Eastern Region

The following members were officially nominated at the close of nominations on:
April 10, 2023

to view their Statement of Qualifications. go to

https://www.unifor2002.org/News-Room/MISC/Elections/Eastern-Region-Election-President,-Secretary-T-(1)



PRESIDENT  

  • Tammy Moore – (Acclaimed)*

SECRETARY TREASURER

VICE PRESIDENT – EASTERN REGION

Members will vote by electronic balloting only. Electronic Voting dates and times:  Begins Thursday, April 27, 2023 at 12:00 Noon and ends Tuesday, May 02, 2023 at 11:59 AM. 

Your Elector ID and password will be sent by email. 

In solidarity,
Manon Camiré


UPCOMING SCHEDULE 11TH JUNE 2023

PROCHAINE HORAIRE 11 JUN 2023

May be an image of text that says 'SUMMER SCHEDULE Montreal Contact Center Schedule Timeline: CRC: May 16th and 17th Bid Date: May 24th and 25th Schedule Start date: 11th June 2023 Paula/District Chairperson'

Air Canada: Un (1) poste vacant d’intervenante bilingue auprès des femmes – Région de l’Est

Air Canada: Vacancy for (1) Bilingual Women’s Advocate position – Eastern Region


Unifor Local 2002 is seeking to fill a vacancy for the Air Canada-Bilingual Women’s Advocate position in the Eastern Region. The Unifor Local 2002 Women’s Advocate is a negotiated position in the collective agreement with Air Canada.

The Women’s Advocate provides referrals on issues such as sexual assault, domestic violence, suicide prevention, depression, pregnancy, stress, separation, and divorce. The role of the Women’s Advocate is to listen and provide support and offer information and appropriate resources.

Individuals interested in applying for the Unifor Air Canada Women’s Advocate position are to submit a resume and cover letter outlining their particular experience and reasons for applying for the position no later than April 21, 2023, at 13:00 EST.
  

Please mail, fax, or email your resume along with a cover letter to:

Unifor Local 2002
Air Canada Bilingual Women’s Advocate Position – East
Attention: Kerry Turner
7015 Tranmere Drive, Unit 5
Mississauga, ON L5S 1M2
Fax: (905) 678-0100 / (866) 635-5956
Email: [email protected]

The term of office will be for three years beginning. The successful candidate will be required to attend an initial 40-hour basic training session and a yearly refresher session. The successful candidate will report to the President of Unifor Local 2002.

For specific language regarding the women’s advocate position, please refer to the following article below:


Article: 19.13 WOMEN’S ADVOCATE

19.13.01 The Company agrees to recognize that employees sometimes face situations of violence or abuse in their personal life that may affect their attendance or performance at work. For that reason, the Company and the Union agree, when there is adequate verification from a recognized professional (i.e. doctor, lawyer, registered counselor), an employee who is in an abusive or violent situation will not be subjected to discipline if the absence can be linked to the abusive or violent situation. Absences that are not covered by sick leave or disability insurance will be granted as absent with permission without pay.

19.13.02 The Company and the Union recognize that female employees may sometimes need to discuss with another woman, matters such as violence or abuse at home or events in the workplace. For this reason, the parties agree to recognize the role of a female member to be the Women’s Advocate in each of the five (5) regions of the Country. The Women’s Advocate in the eastern region must be bilingual.

19.13.03 Each Women’s Advocate will be designated, by joint agreement by the Company and the Union, from within the female members of the Unifor / Air Canada bargaining unit that are recommended by the Unifor, based upon the candidate’s qualifications, experience, and aptitudes. The Women’s Advocate will meet with female members as required, discuss problems with them and refer them to the appropriate agency when necessary.

19.13.04 The Company agrees to provide the Women’s Advocate with a guarantee of two (2) hours per week of Company-paid release time in order to perform her duties. The time of the release from duties will be mutually agreed upon between the Women’s Advocate and her manager within two (2) weeks following the awarding of her schedule. Every effort will be made in order to ensure that the time of the release has the least impact upon operations.

19.13.05 If more than the two (2) hours per week of guaranteed release time is required to address particular issues that fall within the duties of the Women’s advocate, the Women’s Advocate must seek prior approval for an additional released time from the Director of Labour Relations.

19.13.06 The Company agrees to provide each Women’s Advocate with access to a confidential phone line to be used exclusively for the duties of the Women’s Advocate. When a female member requests a meeting in person with the Women’s Advocate at a Company location, the Company will make its best effort to provide access to a private office so that confidentiality can be maintained when a female employee is meeting with the Women’s Advocate.

19.13.07 The Company and the Union will develop appropriate communications to inform employees about the advocacy role of the Women’s Advocate and provide the contact number for the confidential phone line.

19.13.08 Each Women’s Advocate will participate in an initial 40-hour training program organized by Unifor and an annual three-day update-training program.

La section locale 2002 d’Unifor cherche à combler un poste vacant d’intervenante bilingue auprès des femmes d’Air Canada dans la région de l’Est. Le poste d’intervenante auprès des femmes de la section locale 2002 d’Unifor est un poste négocié dans la convention collective avec Air Canada.

L’intervenante auprès des femmes offre des services de références sur des questions comme l’agression sexuelle, la violence familiale, la prévention du suicide, la dépression, la grossesse, le stress, la séparation et le divorce. Le rôle de l’intervenante auprès des femmes est d’écouter et de fournir un soutien, d’offrir de l’information et des ressources appropriées.

Les personnes intéressées à postuler pour le poste d’intervenante auprès des femmes d’Unifor chez Air Canada doivent soumettre un curriculum vitae et une lettre de présentation décrivant leur expérience particulière et les raisons de postuler pour le poste au plus tard le 21 avril 2023 à 13 h (HNE).
  

Veuillez envoyer votre CV par courrier, télécopie ou courriel, accompagné d’une lettre de motivation, à l’adresse suivante:

Section locale 2002 d’Unifor
Poste d’intervenante bilingue auprès des femmes chez Air Canada – Région de l’Est
Attention: Kerry Turner
7015 Tranmere Drive, Unité 5
Mississauga (Ontario) L5S 1M2
Téléc.: (905) 678-0100/ (866) 635-5956
Courriel: [email protected]

La durée du mandat pour ce poste est de trois ans. La candidate retenue devra suivre une formation initiale de base de 40 heures et une séance annuelle de recyclage. La personne retenue relèvera de la présidente de la section locale 2002 d’Unifor.

Pour le libellé spécifique concernant le poste d’intervenante auprès des femmes, veuillez vous référer à l’article ci-dessous:


Article: 19.13 INTERVENANTE AUPRÈS DES FEMMES

19.13.01 La Société reconnaît qu’il arrive que des employés soient aux prises, dans leur vie personnelle, avec des situations de violence ou d’abus qui peuvent se répercuter sur leur assiduité ou leur rendement au travail. C’est pourquoi la Société et le Syndicat s’entendent sur le fait que, sur attestation d’un professionnel reconnu (par exemple médecin, avocat, conseiller diplômé), l’employé qui se trouve dans une situation d’abus ou de violence ne sera pas passible de mesures disciplinaires si l’absence peut être reliée à cette situation. Les absences qui ne sont pas couvertes par les congés de maladie ou le régime collectif de protection de revenu en cas d’invalidité seront des congés autorisés non rémunérés.

19.13.02 La Société et le Syndicat reconnaissent que des employées peuvent parfois avoir besoin de parler avec une autre femme de sujets tels que la violence ou l’abus à la maison ou le harcèlement au travail. C’est pourquoi les parties conviennent de reconnaître le rôle d’une personne désignée pour faire fonction d’intervenante auprès des femmes au travail dans chacune des cinq (5) régions du pays. L’intervenante auprès des femmes dans la région Est doit être bilingue.

19.13.03 Chaque intervenante auprès des femmes est désignée, d’un commun accord entre la Société et le Syndicat, parmi les membres féminines de l’unité de négociation Unifor-Air Canada qui sont recommandées par Unifor, compte tenu des compétences, de l’expérience et des aptitudes des candidates. L’intervenante auprès des femmes rencontre des membres féminines au besoin, discute des problèmes avec elles et les dirige vers un organisme approprié, au besoin.

19.13.04 La Société convient de garantir à l’intervenante auprès des femmes deux (2) heures par semaine de congé autorisé payé par la Société pour accomplir ses tâches. Le moment où l’intervenante est libérée de ses fonctions est convenu entre l’intervenante auprès des femmes et son supérieur dans les deux (2) semaines suivant l’attribution de son horaire. Tous les efforts seront déployés pour s’assurer que l’heure choisie pour libérer l’employée de ses fonctions a le moins de répercussions possible sur l’exploitation.

19.13.05 Si des problèmes particuliers relevant des fonctions de l’intervenante auprès des femmes exigent plus que les deux (2) heures par semaine de congé autorisé garanti, l’intervenante doit demander au préalable au directeur – Relations du travail l’autorisation d’être libérée de ses fonctions pour une plus longue période.

19.13.06 La Société convient de donner à chaque intervenante auprès des femmes accès à une ligne téléphonique confidentielle qui est réservée à ses tâches. Si une employée demande à rencontrer en personne l’intervenante auprès des femmes, la Société fera de son mieux pour donner accès à un bureau fermé de façon à assurer la confidentialité de l’entretien.

19.13.07 La Société et le Syndicat élaboreront des communications appropriées afin d’informer les employés du rôle de défenseur de l’intervenante auprès des femmes et fourniront le numéro de la ligne téléphonique confidentielle.

19.13.08 Chaque intervenante auprès des femmes participe à un programme de formation initial de quarante (40) heures organisé par Unifor et à un programme de revalidation annuel de trois (3) jours.

The Writs have been issued for the Positions of Local Union ,President , Vice President and Financial Secretary. If you would like to run please read the attached document **********DEADLINE TOMORROW ********10april at 12pm

Les brefs ont été émis pour les postes suivants : Président de la Section Locale 2002, Vice-Président et Secrétaire Financier. Si vous êtes intéressé, veuillez lire le document ci-joint.********* DATE LIMITE DEMAIN *******10 Avril a Midi

Writ-of-Election-President-and-Secretary-TreasurerDownload

Writ-of-Election-7-Regional-Vice-PresidentsDownload


Small Bases Agreement has been finalized * L’entente sur les petites bases finalisée

Les comités de négociation Unifor d’Air Canada et de Jazz ont finalisé l’entente sur les paramètres de transition des petites bases avec les directions des deux compagnies vendredi le 31 mars dernier.

Pour le moment, seule la base de Québec répond à tous les critères de la décision arbitrale pour passer ses opérations à Air Canada à compter du 1er juin 2023.

Tous les membres d’Unifor à l’emploi d’Air Canada qui avaient été déplacés au moment de la précédente transition de Québec à une base Jazz se feront offrir la possibilité de retourner à Québec au cours des prochaines semaines. Tous les membres d’Unifor qui travaillent pour Jazz dans la base de Québec en ce moment auront la possibilité de continuer à travailler dans cette base en tant qu’employés d’Air Canada.

Nous sommes conscients des questionnements que ce changement suscitera et feront tout en leur pouvoir pour faciliter l’intégration des membres.

En toute solidarité,
Les comités de négociation Unifor de Jazz et d’Air Canada

The Unifor Jazz and Air Canada Bargaining Committees have finalized the master transition agreement on the Small Bases with Air Canada and Jazz on Friday, March 31, 2023.

Presently, Québec City is the only base that meets the criteria of the arbitration award to switch its operation to an Air Canada Base as of June 1st 2023.

All Unifor members employed by Air Canada that were displaced when the previous decision was made to change Quebec City to a Jazz base will be given the option to return to Quebec City in the coming weeks. All Unifor members currently working for Jazz at Quebec City will be given the opportunity to continue to work in Quebec City as Air Canada employees.

Meetings will be held in the near future with Unifor Representatives in order to answer questions and to advise members of their options during this transition. We realize that this change will generate a lot of questions and we will work to make it as smooth as possible.

In solidarity,
The Unifor Jazz and Air Canada Bargaining Committees


Unifor Statement on Trans Day of Visibility | Déclaration d’Unifor sur la Journée internationale de visibilité transgenre

Unifor recognizes and invites all members to celebrate the International Transgender Day of Visibility on March 31. This annual day celebrates the value and resilience of transgender people both within the union and around the world.

Transphobia and anti-trans discrimination is on a dangerous and violent rise in Canada and around the world and is closely associated with growing far-right movements and political parties.

This makes workers’ commitments to equity and justice more urgent at every bargaining table, kitchen table, workplace and community space.

Recent legal gains, such as the amendment to the Canadian Human Rights Act explicitly prohibiting discrimination based on gender identity and expression  and updates to the Criminal Code to include gender identity relating to hate crimes and implement Canada’s conversion therapy law, are important legal steps.  But these rights cannot be protected and realized without a strong foundation of social movements oriented towards justice.

The fight for trans rights, dignity, and equality demands our continued effort. As workers, we understand the importance of vocal allyship. We must never forget that our allyship is predicated on actively listening and making change with, and for, trans communities.

A slew of anti-trans laws adopted across the United States and the United Kingdom reverberated in LGBTQ2 communities and families in recent months. These laws should serve as a reminder to all workers of the fragility of legal protections, and the importance of devoted solidarity for trans, non-binary and two-spirit people. 

Unifor encourages members to join more than 140,000 Canadians in signing a petition calling on the Government of Canada to extend to transgender and nonbinary people the right to claim asylum in Canada by reason of eliminationist laws in their home countries, whatever country that may be.

Add your name to this official House of Commons petition.

Trans, non-binary and two-spirit members continue to help build our union and strengthen our movement both in Canada and around the world. Our union and society are made better, more educated, and compassionate through their contributions and labour.

Click here to download poster.

Click here to download shareable.

In Solidarity,

Lana Payne
Unifor National President


À tous les présidentes et présidents des sections locales, aux secrétaires archivistes et aux membres du personnel

Unifor reconnaît la Journée internationale de visibilité transgenre et invite tous ses membres à la célébrer le 31 mars. Cette journée annuelle est l’occasion de souligner la valeur et la résilience des personnes transgenres au sein du syndicat et partout dans le monde.

Augmentant en violence et en gravité au Canada et partout dans le monde, la transphobie et la discrimination à l’égard des personnes transgenres sont étroitement associées à la croissance des mouvements d’extrême droite et des partis politiques.

Cette situation fait en sorte que les engagements des travailleuses et travailleurs en faveur de l’équité et de la justice deviennent plus urgents à chaque table de négociation, à chaque assemblée de cuisine, dans tous les lieux de travail et tous les espaces communautaires.

Les gains juridiques réalisés récemment, comme la modification de la Loi canadienne sur les droits de la personne, qui interdit explicitement la discrimination fondée sur l’identité et l’expression de genre et les mises à jour du Code criminel afin d’inclure l’identité de genre dans les crimes haineux et de mettre en œuvre la  Loi canadienne modifiant le Code criminel (thérapie de conversion), sont des étapes juridiques importantes.  Toutefois, ces droits ne peuvent pas être protégés et réalisés sans une base solide de mouvements sociaux orientés vers la justice.

La lutte pour les droits, la dignité et l’égalité des personnes transgenres exige des efforts continus. Comme travailleuses et travailleurs, nous comprenons l’importance d’avoir des alliées et alliés qui prennent position haut et fort. Nous ne devons jamais oublier que notre soutien implique d’écouter activement les communautés trans et de changer les choses avec elles et pour elles.

La série de lois hostiles aux personnes transgenres adoptées aux États-Unis et au Royaume-Uni a eu ces derniers mois des répercussions sur les communautés et les familles de personnes LGBTQ2. Ces lois devraient rappeler à tous les travailleurs et travailleuses la fragilité des protections juridiques et l’importance d’une solidarité dévouée envers les personnes transgenres, non binaires et bispirituelles. 

Unifor encourage ses membres à se joindre aux 140 000 Canadiens qui ont signé une pétition demandant au gouvernement du Canada d’étendre aux personnes transgenres et non binaires le droit de demander l’asile au Canada en raison des lois éliminationnistes en vigueur dans leur pays d’origine, quel que soit le pays.

Ajoutez votre nom à cette pétition officielle présentée à la Chambre des communes.

Les membres transgenres, non binaires et bispirituels continuent de contribuer à l’édification de notre syndicat et au développement de notre mouvement au Canada et dans le monde entier. Grâce à leurs contributions et à leur travail, notre syndicat et notre société deviennent meilleurs, sont plus éduqués et montrent plus de compassion.

Cliquez ici  pour télécharger l’affiche.

Cliquez ici pour télécharger le document à partager.

En toute solidarité,

Lana Payne
Présidente nationale d’Unifor


Budget 2023 Employment Insurance Summary //mesures du budget 2023 sur l’assurance-emploi

Greetings!

Please find attached a Budget 2023 EI Summary with thanks to our friends at the Good Jobs for All Coalition – EI Working Group!

Not included in this summary is also a change proposed to the Canada Labour Code (further information to made available by ESDC in the coming days). Please see the full budget language on this below.

Creating a new leave for pregnancy loss

  • Budget 2023 proposes to make amendments to the Canada Labour Code to create a new stand-alone leave for workers in federally regulated sectors who experience a pregnancy loss. This will support thousands of Canadians, including women and working parents, as they recover, both physically and emotionally, from a tragic moment in their life.
  • This new leave will also apply to parents planning to have a child through adoption or surrogacy.

In solidarity,

Erin Harrison

Vous trouverez ci-joint un résumé des mesures du budget 2023 sur l’assurance-emploi, une gracieuseté de nos amis du groupe de travail sur l’assurance-emploi de la Good Jobs for All Coalition.

Ce résumé ne comprend toutefois pas un changement proposé au Code canadien du travail (de plus amples renseignements seront rendus publics par Emploi et Développement social Canada au cours des prochains jours). Vous trouverez ci-dessous les mesures complètes prévues à ce sujet dans le budget.

Création d’un nouveau congé en cas de fausse couche

  • Le budget de 2023 propose de mettre en place des modifications au Code canadien du travail afin de créer un nouveau congé payé distinct pour les travailleuses et les travailleurs des secteurs sous réglementation fédérale qui subissent une fausse couche. Cette mesure appuiera des milliers de Canadiennes et Canadiens, notamment des femmes et des parents sur le marché du travail, qui doivent se remettre physiquement et émotionnellement à la suite d’une épreuve tragique dans leur vie.
  • Ce nouveau congé s’appliquera également aux parents qui envisagent d’avoir un enfant par adoption ou par mère porteuse.

En toute solidarité,

Erin Harrison

National Representative / représentante nationale

Air Canada CSSA/CES: Information on the GIDIP Plan

Air Canada CSSA/CES : Foire aux questions sur le RCAI (GIDIP)

As previously explained in our recent message, some members have expressed their concerns about the GIDIP Plan. The Unifor Air Canada Bargaining Committee have forwarded the comments to the GIDIP Trustees and have asked them to gather some answers. We are expecting a reply from them shortly.

Meanwhile, The Bargaining Committee have prepared this informative Q&A on the plan. We hope that it will help members to better understand the mechanics of the GIDIP plan.


What is GIDIP?

GIDIP is our “Group Insurance Disability Income Program”, which provides members of Unifor Local 2002 with short- and long-term benefits when we are unable to work due to sickness or injury.

Who are the beneficiaries of GIDIP?

Members of Unifor Local 2002 who have contributed for at least 30 days benefit from this plan, with hundreds receiving benefits each year in line with Employment Insurance (EI) on a non-taxable basis. As you might be aware, the Federal EI and employer-paid plans are fully taxable, whereas GIDIP is not.

Who is responsible for the GIDIP program?

Unifor Local 2002 oversees the plan through a Board of Trustees. This helps to safeguard your confidential medical information and provides members with the most favourable type and terms of coverage.

How much is the premium?

The GIDIP rate is 3.542% of your hourly wage.

How can Unifor members raise concerns with the plan?

As a democratic institution, Unifor Local 2002 Local Executive and GIDIP Trustee Board is always open to listening to members about concerns and ideas. Recently, and especially in light of challenges we all face with the increasing cost of living, some members expressed concerns regarding the cost of the GIDIP plan.

The Board of Trustees for GIDIP planned a tour of the workplace across the country to meet with members to hear your concerns in-person and answer any questions about the plan. The first meetings took place in Vancouver, Edmonton, Calgary and Winnipeg, though relatively very few members participated in the meetings, we will continue to listen to all issues and concerns and support our members.

Can members propose changes to plan to lower its cost?

Members are welcome to propose ideas at any time through the Board of GIDIP trustees. The GIDIP premiums are and have remained at 3.542% of our hourly wage for more than 10 years. The GIDIP Board of Trustees is always mindful of keeping the cost of the plan as low as possible for the level of benefits that our members expect from the plan. If you have any ideas about changes to the level of coverage or other ideas about reducing the cost, please forward to the GIDIP trustee for your region.

Wages, on the other hand, are definitely an issue that will be in the top priorities at the next round of bargaining. If you have ideas or concerns for the next round of bargaining, please make sure to attend and participate in the proposal meetings at the beginning of the process leading up to collective bargaining. Ultimately, members set the priorities for the Bargaining Committee.

How are GIDIP premiums affected by the new Pay Equity Legislation?

The federal government recently passed a new Pay Equity Legislation in parliament. This new law requires federally regulated employers like Air Canada to develop a proactive Pay Equity Plan for its employees. This plan has to be developed by a Pay Equity Committee which must include at least one committee member from each bargaining unit, and 50% of committee members must be women. The goal of the new law is to ensure that workers receive equal pay for work of equal value.

Unifor Local 2002, along with the other unions representing workers at Air Canada, are part of the committee that will evaluate all Air Canada jobs and ensure our members receive their fair share of compensation. This process is already underway and has a deadline of FALL 2024. We will keep members posted on the results.

The Pay Equity legislation does not set any requirements or dictate any changes to GIDIP premiums. GIDIP premiums are determined by the cost of delivering the level of coverage that the plan provides.

Tel que nous l’avons indiqué lors de notre précédent message, certains membres ont exprimé des réserves en ce qui concerne le RCAI (GIDIP). Nous les avons fait parvenir aux responsables du programme et leurs avons demandé de préparer quelques réponses. Nous attendons leur document sous peu.

En attendant, le Comité de négociation a préparé ce document questions-réponses à titre informatif en espérant que cela aidera les membres à mieux comprendre la mécanique du programme.


Qu’est-ce que le RCAI?

Il s’agit du Régime collectif d’assurance en cas d’invalidité, lequel offre aux membres de la section locale 2002 d’Unifor des prestations de courte et de longue durée lorsqu’ils sont incapables de travailler en raison d’une maladie ou d’une blessure.

Qui peut bénéficier du RCAI?

Les membres de la section locale 2002 d’Unifor qui ont cotisé au régime pendant au moins 30 jours peuvent bénéficier du RCAI, tout comme des centaines de personnes qui reçoivent chaque année des prestations non imposables conformes à celles de l’assurance-emploi. Comme vous le savez peut-être, le régime d’assurance-emploi fédéral et les régimes payés par l’employeur sont entièrement imposables, alors que le RCAI ne l’est pas.

Qui est responsable du RCAI?

La section locale 2002 gère le régime par le biais du conseil des syndics. Cette mesure permet de protéger la confidentialité des renseignements médicaux et d’offrir aux membres le type et la durée de couverture les plus avantageux.

Combien coûte la prime?

La prime du RCAI est de 3,542 % de votre salaire horaire.

De quelle façon les membres d’Unifor peuvent-ils faire part de leurs préoccupations concernant le régime?

Le syndicat étant un institution démocratique, le comité exécutif de la section locale 2002 d’Unifor et le conseil des syndics du RCAI sont toujours disposés à entendre les préoccupations et les idées des membres. Récemment, et surtout compte tenu des difficultés auxquelles nous faisons tous face en raison de la hausse du coût de la vie, certains membres ont exprimé des préoccupations quant au coût du RCAI.

Le conseil des syndics du RCAI a prévu faire une tournée des milieux de travail partout au pays pour rencontrer les membres afin d’entendre leurs préoccupations en personne et de répondre à leurs questions concernant le régime. Les premières rencontres ont eu lieu à Vancouver, à Edmonton, à Calgary et à Winnipeg. Même si très peu de membres ont participé aux rencontres, nous continuerons d’être à l’écoute de leurs préoccupations et de les soutenir.

Les membres peuvent-ils proposer des changements au régime pour réduire les coûts?

Les membres peuvent en tout temps proposer des idées au conseil des syndics du RCAI. Depuis 10 ans, les primes du régime sont fixées à 3,542 % de votre salaire horaire. Le conseil des syndics du RCAI a toujours le souci de maintenir le coût du régime aussi bas que possible pour le niveau de prestations que nos membres attendent du régime. Si vous avez des changements à suggérer à la couverture ou d’autres idées pour réduire le coût, n’hésitez pas à en faire part au conseil des syndics du RCAI de votre région.

Les salaires sont une question qui figurera certainement parmi les principales priorités de la prochaine ronde de négociations. Si vous avez des idées ou des préoccupations pour la prochaine ronde de négociations, n’oubliez pas d’assister et de participer aux assemblées consultatives au début du processus menant à la négociation collective. Au bout du compte, ce sont les membres qui fixent les priorités du comité de négociation.

Dans quelle mesure la nouvelle Loi sur l’équité salariale affecte-t-elle les primes du RCAI?

Le gouvernement fédéral a récemment adopté une nouvelle Loi sur l’équité salariale au Parlement. Cette nouvelle loi exige que les employeurs sous réglementation fédérale comme Air Canada élaborent un plan d’équité salariale proactif pour leurs employés. Ce plan doit être élaboré par un comité d’équité salariale, lequel doit inclure au moins un membre de chaque unité de négociation et dont la moitié des membres doivent être des femmes. La nouvelle loi a pour but de s’assurer que les travailleuses et travailleurs reçoivent un salaire égal pour un travail de valeur égale.

La section locale 2002 d’Unifor et d’autres syndicats représentant des travailleuses et travailleurs d’Air Canada font partie du comité qui évaluera tous les emplois à Air Canada et s’assurera que nos membres reçoivent leur juste part en matière de rémunération. Ce processus est déjà en cours et devrait se terminer à l’automne 2024. Nous communiquerons les résultats aux membres.

La Loi sur l’équité salariale ne prévoit aucune exigence et n’impose aucun changement aux primes du RCAI. Les primes du RCAI sont déterminées selon le coût de la prestation du niveau de couverture qu’offre le régime.


Small Base Update Du nouveau sur les petites bases

Les comités de négociation de Jazz et d’Air Canada d’Unifor se sont réunis avec la direction de Jazz et d’Air Canada aujourd’hui afin de discuter de la lettre d’entente spécifiée dans la décision arbitrale de l’arbitre Hodges en ce qui concerne les petites bases. Bien que cette décision ait été rendue en avril et en juin 2019, la réduction des horaires de vols pendant la pandémie en avait retardé la mise en place de ses dispositions. Les échanges vont bon train entre les deux comités. Ils travaillent en étroite collaboration. Ensemble, nous espérons régler d’ici la fin de la semaine. Nous vous reviendrons alors avec tous les détails sur les résultats des rencontres avec les deux compagnies.
The Unifor Jazz and Air Canada bargaining committees met with Jazz and Air Canada to discuss the Memorandum of Understanding (MOU) referred to in Arbitrator Hodges’ decision regarding the Small Bases. While the arbitration took place in April and June of 2019, the reduction in flight schedules during the pandemic delayed the implementation of the award. Discussions are underway with bargaining committees (representing both Air Canada and Jazz employees) who are at the table working in close collaboration, and together we hope to have the details finalized by the end of the week. At that time, we will come back to our members with all the details on the results of our discussions with the employers.


The Writs have been issued for the Positions of Local Union ,President , Vice President and Financial Secretary. If you would like to run please read the attached document

Les brefs ont été émis pour les postes suivants : Président de la Section Locale 2002, Vice-Président et Secrétaire Financier. Si vous êtes intéressé, veuillez lire le document ci-joint.

Writ-of-Election-President-and-Secretary-TreasurerDownload

Writ-of-Election-7-Regional-Vice-PresidentsDownload


Lana Payne
Lana Payne

This year, Equal Pay Day will be marked on April 4, meaning that women will have worked an extra quarter of a year just to earn what their male counterparts made last year. 

Yes, we are still fighting for pay equality in 2023.

You can help us draw attention to this inequality by wearing red and sending your photo to [email protected].

Unifor will post member and leader photos on April 4 to highlight our work to eliminate the gender wage gap and to call on all employers to pay women equally.

Unifor is a member of the Equal Pay Coalition, which works to dismantle the wage gap. I encourage you to visit their website for information on how the wage gap is calculated each year and check out these useful myth-busters.   Please share with your friends and co-workers who may have questions about pay disparity between men and women.

The Equal Pay Coalition highlights major factors that contribute to women’s economic inequality including:

  • The underemployment of women. Women make up the majority of part-time workers.
  • Lack of access to affordable childcare for women who want full-time work.
  • The segregation of women into lower paid job classes. In general, the higher the concentration of women, the lower the pay.
  • Women’s dominance in minimum wage jobs.
  • Women’s lack of access to collective bargaining.

We must also draw attention to how the pay gap increases substantially for those who face other forms of discrimination. Indigenous and racialized women, migrant and immigrant women, women who identify as LGBTQ, women with disabilities, and elderly women face additional barriers to pay equity.

So, wear red for April 4, send your photos to [email protected], and stand in solidarity for pay equality.

Together, through organizing, collective bargaining, and making political change, we can eliminate the gender pay gap. Let’s keep organizing until we win!

In Solidarity,

Lana Payne
Unifor National President


Destinataires : Tous les membres d’Unifor, les présidentes et présidents ainsi que les secrétaires-archivistes de sections locales, les membres du CEN et tous les membres du personnel

Cette année, la Journée de l’égalité salariale sera célébrée le 4 avril, ce qui signifie que les femmes auront travaillé un trimestre de plus dans l’année simplement pour gagner ce que leurs homologues masculins ont gagné l’année dernière.

Oui, nous nous battons encore pour l’égalité salariale en 2023.

Vous pouvez nous aider à sensibiliser la population à cette inégalité en portant du rouge et en envoyant vos photos à l’adresse [email protected].

Unifor publiera les photos des membres ainsi que des dirigeantes et dirigeants le 4 avril prochain pour souligner nos efforts visant à éliminer l’écart salarial entre les genres et demander à tous les employeurs de verser aux femmes un salaire égal à celui des hommes.

Unifor est membre de l’Equal Pay Coalition, qui œuvre pour combler l’écart salarial. Je vous encourage à visiter son site Web pour savoir de quelle façon est calculé l’écart salarial (En anglais seulement) chaque année et à consulter ces renseignements utiles pour réfuter les mythes (En anglais seulement). N’hésitez pas à partager cette information avec vos collègues qui pourraient avoir des questions sur l’écart salarial entre les hommes et les femmes.

La coalition met en lumière les principaux facteurs qui contribuent à l’inégalité économique des femmes, notamment :

  • le sous-emploi des femmes : elles représentent la majorité des travailleuses et travailleurs à temps partiel;
  • le manque d’accès à des services de garde d’enfants abordables pour les femmes qui veulent travailler à temps plein;
  • la ségrégation des femmes dans des catégories d’emplois moins bien rémunérés : en général, plus la concentration de femmes est grande, plus les salaires sont bas;
  • la prédominance des femmes dans les emplois au salaire minimum;
  • le manque d’accès des femmes à la négociation collective.

Nous devons également attirer l’attention sur le fait que l’écart salarial se creuse considérablement pour les femmes qui font face à d’autres formes de discrimination. Les femmes autochtones racialisées, les femmes migrantes et immigrantes, les femmes qui s’identifient comme LGBTQ, les femmes ayant une incapacité et les femmes âgées se heurtent à d’autres obstacles en matière d’équité salariale.

Le 4 avril prochain, portez du rouge, envoyez vos photos à l’adresse [email protected] et faites preuve de solidarité en demandant l’égalité salariale.

Ensemble, grâce à la syndicalisation, à la négociation collective et aux changements politiques, nous pouvons éliminer l’écart salarial entre les genres. Continuons de nous mobiliser jusqu’à ce que nous obtenions gain de cause!

En toute solidarité,

Lana Payne
Présidente nationale d’Unifor


GIDIP DISA-BULLETIN BULLETIN RCRI

Issue-2011-March-2023-French-FinalDownload

Issue-2011-March-2023-English-FinalDownload


Ashley Abramovitch will be stepping down from her role as Women’s Advocate and Vice chair d400. We are very appreciative of Ashley’s hard work and determination within the Union. We wish her continued success in her future endeavours.  

We are now accepting applications in the role of women’s advocate.

Ashley Abramovitch quittera ses fonctions d’intervenante auprès des femmes et de vice-présidente de d400. Nous apprécions le travail acharné et la détermination d’Ashley au sein du Syndicat. Nous lui souhaitons bonne chance dans ses prochaines activités.

Nous acceptons maintenant des applications à titre d’intervenante auprès des femmes.

Air Canada: Vacancy for (1) Bilingual Women’s Advocate position –Eastern Region

Air Canada: Un (1) poste vacant d’intervenante bilingue auprès des femmes – Région de l’Est

Si vous souhaitez postuler, veuillez lire le document ci-joint, date limite : 30 mars 2023 à 13 h.

If you are interested in applying, please read the attached document, deadline: March 30, 2023 at 1:00 pm.

2023-03-15-March-AC-Vacancy-WA-Bilingual-Eastern-Region_FR-FINALDownload

2023-03-15-AC-Vacancy-WA-Bilingual-Eastern-Region-Eng-002Download


Régime de Pension      Pension

Marilyne Boettger, membre du comité des pensions, sera au bureau de réservation le 24 mars pour répondre aux questions concernant le régime de pension d’Air Canada. Si vous êtes intéressé à rencontrer Marilyne, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en cliquant sur le lien ci-dessous.  La séance aura lieu dans la salle de conférence B7 (702-18200).

Pension committee members Marilyne Boettger  will be at the reservation office on March 24, to answer questions on the Air Canada Pension. If you would like to meet with Marilyne please book an appointment  using the link below.  The session will be held in the conference room B7 (702-18200)

https://calendly.com/pensionsession/30min

Merci   Thank You  

Ada Zampini, 

VP of the Eastern Region/Quebec  

Tel 514 701 6227  


Déclaration Daniel Cloutier

Daniel Cloutier

La Journée internationale de la Francophonie constitue un moment privilégié pour célébrer notre langue et son apport à un monde riche de sa diversité. Au Québec et au Canada, il est impossible de souligner cet évènement sans rappeler l’immense responsabilité qui nous incombe, soit celle d’assurer son rayonnement et sa vitalité dans un environnement qui présente de nombreux défis. Que ce soit dans nos milieux de travail, au sein de nos institutions ou encore au cœur de plateformes numériques qui exercent une influence croissante sur notre développement culturel, il faut agir afin de préserver notre langue française et il y a urgence de se doter de moyens conséquents pour y arriver.

En toute solidarité,

Daniel Cloutier
Directeur québécois Unifor


Statement by Daniel Cloutier

The International Day of La Francophonie is a unique opportunity to celebrate our language and its invaluable contribution to the rich diversity of our world. In Quebec and Canada, we cannot mark this event without reflecting on the great responsibility we bear to ensure the promotion and vitality of the French language in an environment that presents many challenges. Whether in our workplaces, within our institutions or at the heart of the digital platforms that are increasingly influencing our cultural development, we must act to preserve our French language and take urgent steps to ensure we have adequate means to do so.

In solidarity, 

Daniel Cloutier
Unifor Quebec Director


On March 21, we recognize the International Day for the Elimination of Racial Discrimination to mark the infamous day in 1960, when Sharpeville, South Africa, police drew their guns and murdered peaceful demonstrators, who were protesting against apartheid “pass laws.”

Since then, we have seen some gains, including almost universal support for an international framework to combat racism. However, too many individuals and communities still face the violence and injustice of racism, discrimination, and inequalities, including in some of our workplaces.

As a union, it’s our responsibility to foster inclusion and work to eradicate racial discrimination in our workplaces and our communities. We can’t leave anyone behind.

That’s why, in 2023, our March 21 message is: “Our thoughts, our words, our actions.”

In a polarized and unstable landscape, we must be clear – inclusion is working together, embracing our similarities and our differences, all while advancing universal respect, justice and human rights. Every worker deserves respect at work, from their colleagues, from their union, and from their employer.

As a union, we also recognize that racism doesn’t stop at the doors of our workplaces. It continues to have an impact on the physical and mental health of far too many of our members who experience it.

Transformative change begins with each of us. We can learn and unlearn and we must if we are to create more justice in our workplaces, in our union and in broader society.

Unifor continues to support the more than 200 Racial Justice Advocates in our workplaces and encourages all bargaining committees to negotiate these important roles into your collective agreements.

We recognize that racial justice is necessary all year, not just on this important day. With effort and genuine commitment, we can make sure that racial justice is the reality for more workers. 

So, on March 21 and beyond, we invite locals to provide a space for individuals to reflect on their perspectives and beliefs on racism.

We encourage members to participate in events in their communities and seek out opportunities for to advance their understanding of racism and its impacts. 

Print these posters to display in your workplace all-year-round and post this social media shareable in your online networks, using the hashtag, #Unifor4RacialJustice.

Read this statement on our website here.

In solidarity,

Lana Payne
National President

Le 21 mars, nous soulignons la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale afin de commémorer ce jour sinistre de 1960, lorsque les policiers de Sharpeville, en Afrique du Sud, ont tiré sur des manifestants qui protestaient pacifiquement contre les lois limitant les déplacements des Noirs sous le régime de l’apartheid.

Depuis, nous avons réalisé des progrès, notamment un soutien quasi universel en faveur d’un cadre international de lutte contre le racisme. Cependant, trop de personnes et de communautés sont encore confrontées à la violence et à l’injustice du racisme, de la discrimination et des inégalités, et ce, même dans certains de nos milieux de travail.

En tant que syndicat, il est de notre responsabilité de favoriser l’inclusion et de chercher à éradiquer la discrimination raciale dans nos milieux de travail et nos collectivités. Il est important que personne ne soit laissé de côté.

C’est pourquoi, en 2023, notre message du 21 mars est : « Nos pensées, nos paroles, nos actions ».

Dans un contexte polarisé et instable, nous devons tous comprendre que l’inclusion consiste à travailler ensemble, à accepter nos similitudes et nos différences, tout en promouvant le respect et la justice pour tous et les droits universels de la personne. Chaque travailleuse et travailleur mérite d’être respecté dans son milieu de travail par ses collègues, son syndicat et son employeur.

En tant que syndicat, nous reconnaissons également que le racisme ne s’arrête pas aux portes de nos lieux de travail. Au contraire, le racisme continue de faire sentir ses effets sur la santé physique et mentale d’un trop grand nombre de nos membres qui en sont victimes.

Nous avons tous le pouvoir d’opérer des changements transformateurs. Nous pouvons et devons apprendre et désapprendre si nous voulons créer plus de justice dans nos milieux de travail, dans notre syndicat et dans la société en général.

Unifor continue de soutenir les plus de 200 intervenantes et intervenants pour la justice raciale qui sont en poste dans nos milieux de travail, et tous les comités de négociation sont encouragés à négocier ces rôles importants dans les conventions collectives de nos membres.

Nous savons que la justice raciale est nécessaire tout au long de l’année, et pas seulement en cette journée importante. Avec du travail et un engagement sincère, nous pouvons faire en sorte que la justice raciale soit une réalité pour un plus grand nombre de travailleuses et travailleurs. 

C’est pourquoi nous invitons les sections locales à offrir à leurs membres, le 21 mars et après cette date, un espace de réflexion sur leurs points de vue et leurs convictions par rapport au racisme.

Nous encourageons les membres à participer à des événements organisés près de chez eux et à chercher des occasions de mieux comprendre le racisme et ses répercussions. 

Imprimez ces affiches et installez-les dans votre lieu de travail tout au long de l’année, et publiez ce contenu partageable sur vos réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #UniforPourLaJusticeRaciale.

Lisez la déclaration sur notre site web ici.

En toute solidarité,

Lana Payne
Présidente nationale


https://calendly.com/pensionsession/30min

Régime de Pension      Pension

Marilyne Boettger, membre du comité des pensions, sera au bureau de réservation le 24 mars pour répondre aux questions concernant le régime de pension d’Air Canada. Si vous êtes intéressé à rencontrer Marilyne, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en cliquant sur le lien ci-dessous.  La séance aura lieu dans la salle de conférence B7 (702-18200).

Pension committee members Marilyne Boettger  will be at the reservation office on March 24, to answer questions on the Air Canada Pension. If you would like to meet with Marilyne please book an appointment  using the link below.  The session will be held in the conference room B7 (702-18200)

https://calendly.com/pensionsession/30min

Merci   Thank You  

Ada Zampini, 

VP of the Eastern Region/Quebec  

Tel 514 701 6227  


Air Canada CSSA/CES : Règlement négocié d’Unifor sur les congés de maladie payés de 10 jours pour les membres relevant du gouvernement fédéral

Air Canada CSSA/CES: Unifor’s negotiated Settlement on 10 Paid Sick days for Federally regulated employees

This is to follow up on the earlier bulletin regarding Air Canada’s implementation of the new federal legislation on paid sick leave, which was shared on February 23, 2023.

Your Unifor Bargaining Committee had filed a grievance and continued discussions with the company. We are now pleased to share the following information on what you can expect from the new paid sick leave provisions being introduced:

  • Effective immediately, ten (10) Paid Medical Leave days and 48 hours (full-time) or 24 hours (part-time) Family Responsibility Leave hours will be made available to you.
  • The new Family Responsibility Leave hours will replace both the Family Care Days (as described in Article 11.09.01 of our collective agreement) and the “Federal Family Responsibility days”, so that instead of 3 paid days (FR), and 2 unpaid days (FRU), you will have a single allotment of Family Responsibility Hours which can be used for any of the reasons listed under the federal Family Responsibility code (see link).
  • If you are using Family Responsibility Leave hours on a day where you have picked up an additional shift, the hours of the additional shift will also be deducted from your Family Responsibility Leave hours.
  • Medical Leave days will be deducted in 1-day increments, whether you call in sick before the start of your shift or part-way through your shift as per the code. However, Family Responsibility Leave can be used by the number of hours required.
  • If you are scheduled to work a double (including partials) but you are sick that day, you will be paid for both shifts however it will count as two (2) Paid Medical Leave days.
      

OTHER IMPORTANT DETAILS

  • Any sick day taken between January 1, 2023 and now will be deducted from the 10 Medical Leave Days. If you reported the absence due to Family Care (under Article 11.09.01) will come out of the 48-hour Family Responsibility hours. If you find any errors in the company’s conversion, please notify your District Chairperson.
  • Employees may bank any unused Medical Leave days, to a maximum of 14 days, for use exclusively during the waiting period for GIDIP benefits (The GIDIP Bank).
  • During the GIDIP waiting period, employees shall deplete available days in the following order:
    • A) Any days of Medical Leave available
    • B) Any days in the GIDIP Bank; and then
    • C) Any hours in the employee’s existing sick bank (Legacy Bank)
  • Withdrawal from these banks will be made according to the employee’s preceding work schedule.
  • Existing GIDIP Bank balance up to now will be moved over to the Legacy Bank, remain in hours, and be depleted in hours.

If you have any questions, please contact your District Union Office.

In Solidarity,

Unifor/Air Canada Bargaining Committee,
Benoit Lapointe – Chairperson, Eastern Region
Tracy Rector – Atlantic Region
Harold Bateman – Central Region
Joanne Goulet – Western Region
Soppo Gomez Gnali – Pacific Region
Tammy Moore – President, Unifor Local 2002
Frances Galambosy – Unifor National Service Representative, Airline Sector
Leslie Dias – Unifor Director, Airlines Sector

La présente fait suite au message communiqué le 23 février 2023 concernant l’application par Air Canada de la nouvelle loi fédérale sur les congés de maladie payés.

Votre comité de négociation d’Unifor a déposé un grief et poursuivi les discussions avec l’employeur. Nous sommes heureux de vous communiquer aujourd’hui les informations suivantes sur les nouvelles dispositions relatives aux congés de maladie payés qui seront instaurées.

  • À partir d’aujourd’hui, vous disposez de 10 jours de congé de maladie payé ainsi que de 48 heures (temps plein) ou de 24 heures (temps partiel) de congé pour obligations familiales.
  • Les nouvelles heures de congé pour obligations familiales remplaceront à la fois les jours de congé pour raisons familiales (comme décrits à l’article 11.09.01 de notre convention collective) et les « jours de congé fédéraux pour responsabilités familiales », de sorte que vous disposerez, plutôt que des trois jours payés pour responsabilités familiales, d’une seule banque d’heures de congé pour obligations familiales, lesquelles pourront être utilisées pour l’une des raisons énumérées dans la liste d’obligations familiales du gouvernement fédéral (voir lien).
  • Si vous utilisez des heures de congé pour obligations familiales un jour où vous avez accepté un quart de travail supplémentaire, les heures de travail du quart supplémentaire seront également déduites de vos heures de congé pour obligations familiales.
  • Les jours de congé de maladie seront déduits par tranches d’un jour, que vous vous déclariez malade avant le début de votre quart ou pendant celui-ci, conformément au code. Cependant, le congé pour obligations familiales peut être utilisé en fonction du nombre d’heures nécessaires.
  • Si vous deviez travailler deux quarts de travail (même partiels), mais que vous êtes malade le jour visé, vous serez payé pour les deux quarts de travail, mais ces deux périodes de congé compteront comme deux jours de congé de maladie payé.
      

AUTRES DÉTAILS IMPORTANTS

  • Tout congé de maladie pris entre le 1er janvier 2023 et aujourd’hui sera déduit des 10 jours de congé de maladie. Si vous avez signalé une absence pour obligations familiales (en vertu de l’article 11.09.01), ce congé sera déduit des 48 ou des 24 heures accordées pour obligations familiales. Si vous constatez des erreurs dans la conversion de l’employeur, communiquez avec votre président(e) de district.
  • Les employés peuvent accumuler les jours de congé de maladie non utilisés, jusqu’à un maximum de 14 jours, lesquels ils pourront utiliser exclusivement lors de la période d’attente préalable aux prestations du Régime collectif d’assurance en cas d’invalidité (RCAI) (banque du RCAI).
  • Pendant cette période d’attente, les employés peuvent épuiser les jours autorisés dans l’ordre suivant :
    • A) les jours de congé de maladie disponibles;
    • B) les jours dans la banque du RCAI;
    • C) les heures des congés de maladie existants de l’employé (banque existante).
  • les heures des congés de maladie existants de l’employé (banque existante).
  • Le solde actuel de congés dans la banque du RCAI sera transféré dans la banque existante. Les congés demeureront des congés en heures et seront déduits en heures.

Pour toute question, communiquez avec votre bureau syndical de district.

En toute solidarité,

Votre comité de négociation d’Unifor à Air Canada
Benoit Lapointe – Président, région de l’Est
Tracy Rector – Région de l’Atlantique
Harold Bateman – Région du Centre
Joanne Goulet – Région de l’Ouest
Soppo Gomez Gnali – Région du Pacifique
Tammy Moore – Présidente de la section locale 2002 d’Unifor
Frances Galambosy – Représentante nationale d’Unifor, secteur du transport aérien
Leslie Dias – Directrice du secteur du transport aérien d’Unifor


This year is an election Year. In the spring, the election of the Union Executive will take place, followed by the district office in the fall. Please take the opportunity to get involved in our Union. Once the writs are issued, I will post them on the site with all the required information. To start, ensure you are registered to vote…  For More information contact me   Ada Zampini, Vice President  Eastern Region Quebec a[email protected]

Cette année, il y aura des élections dans notre syndicat. Nous commencerons par élire les dirigeants syndicaux au printemps, puis les représentants de district à l’automne. Profitez-en pour vous engager dans notre SYNDICAT. Lorsque les brefs seront émis, je les afficherai sur le site Web avec toute l’information nécessaire. Pour commencer, assurez-vous d’être enregistré pour voter… Communiquez avec moi pour en savoir plus.  . Ada Zampini ,Vice-présidente de la région de l’Est / Québec [email protected]

https://www.unifor2002.org/Services-Departments/Elections/Update-Your-Voter-Profile

https://www.unifor2002.org/Services-Departments/Elections/Update-Your-Voter-Profile?lang=fr-ca


Élection aux postes suivants: Election for the following positions:


Président(e) du Commission de contrôle Chairperson of the Board of Trustees
(2) membres du Commission de contrôle (2) Board of Trustees members
(3) Comité d’élection de la section locale 2002 (3) Local 2002 Elections Committee
(3) Comité des statuts et règlements (3) Constitution and Bylaws Committee

Délégué (e) du conseil régional d’Unifor (Québécois – 6 (AC-3, Autres Unités-3)) Unifor Regional Council Delegate (Quebec-6 (AC-3, Other Units-3))

Le congrès triennal de la section locale 2002  d’Unifor se tiendra les 8 et 12 mai 2023.  Lors du congrès, les délégués syndicaux discuteront et voteront sur les résolutions qui ont été présentées par votre bureau de district, le conseil exécutif, les comités, etc.

Certaines postes syndicales seront élues lors du congrès. Veuillez-vous référer aux documents ci-joints pour une description des postes et des modalités de candidature.  Voici votre chance de vous impliquer dans notre SYNDICATE. Communiquez avec moi pour en savoir plus.

Ada Zampini ,Vice-présidente de la région de l’Est/Québec [email protected]

The Triennial Convention of the Union will take place from 8 to 12 May 2023. Union delegates will debate and vote on resolutions that have been put forward by district offices, executive council, committees, etc.

During the convention, a certain trade union position will be elected. Please refer to the enclosed documents for more information on the positions and how to submit your candidacy.  This is an opportunity to be part of the UNION. For More information contact me.

 Ada Zampini, Vice President  Eastern Region Quebec [email protected]

Writ-of-Elelction-at-Convention-CommitteesDownload

Writ-of-Election-at-Convention-Quebec-Council-Delegates-2023-All-QuebecDownload


UNIFOR LOCAL 2002 GIDIP ROADSHOW MEETINGS: RÉUNIONS ITINÉRANTES DE LA SECTION LOCALE 2002 D’UNIFOR SUR LE RCAI MONTREAL

Le conseil des syndics du Régime collectif d’assurance en cas d’invalidité (RCAI) de la section locale 2002 d’Unifor offrira des présentations itinérantes. Des réunions virtuelles (Zoom) et en personne se tiendront dans les villes d’Ottawa, de Montréal et de Toronto. D’autres réunions seront prévues en mai et juin à Halifax, à Saint John et à St. John’s.

Le conseil des syndics visitera les membres d’Air Canada et d’Aéroplan. Ces présentations ont pour but de fournir aux membres un aperçu du processus relatif au RCAI, de discuter des changements apportés au régime, et d’expliquer aux membres de quelle façon ils peuvent bénéficier du RCAI.

RÉUNIONS EN PERSONNE ET PAR ZOOM
Vous trouverez ci-dessous les heures et les dates des réunions. Les membres d’Air Canada et d’Aéroplan qui ne peuvent assister à aucune des réunions en personne pourront participer à la discussion par le biais de la plateforme Zoom.

The Unifor Local 2002 Group Insurance Disability Income Plan (GIDIP) Board of Trustees will be conducting roadshow meeting presentations.   In-person and virtual (Zoom) meetings will be held in the following cities; Ottawa, Montreal, and Toronto. Future meetings are being planned in May/June for Halifax, Saint John’s, and St Johns details to follow.
 
The Trustees will be visiting with members from the Air Canada and Aeroplan, groups.  The purpose of the GIDIP Roadshow is to provide the members with an overview of the GIDIP process, discuss changes to the benefit plan and give members insight into how our members can benefit from the GIDIP Plan.
 
IN-PERSON MEETINGS & ZOOM MEETINGS
Below is the schedule of the meeting times and dates. For those members of Air Canada and Aeroplan that cannot attend an in-person meeting, you will have an opportunity to join in on the conversation via Zoom Communication.
 



DATE : VENDREDI 24 MARS   FRIDAY 24 MARCH
LIEU LOCATION :  BASE D’AIR CANADA, BÂTIMENT NO 2
SALLE ROOM:  TRAINING ROOM SALLE DE FORMATION 201-488
HEURE  TIME :  10 H À 12 H (HNE)



DATE : VENDREDI 24 MARS   FRIDAY 24 MARCH
LIEU LOCATION :  MARRIOTT AÉROPORT MONTRÉAL
SALLE ROOM  QUARTZ  
HEURE  TIME 15:00-17:00

ZOOM

MONTREAL RESERVATIONS – FRIDAY/MARCH 24 AT 1000 EST
Unifor 2002 Communications is inviting you to a scheduled Zoom meeting.
Topic: GIDIP Meeting Montreal Reservations March 24, at 1000 am EST
Time: Mar 24, 2023 10:00 Eastern Time (US and Canada)
Join Zoom Meeting

https://us06web.zoom.us/j/82630732730?pwd=TzNTTGwwVGM0NmUrZVRoM2w2UkwvQT09



Meeting ID: 826 3073 2730
Passcode: 364881
One tap mobile
+12042727920,,82630732730#,,,,364881# Canada +14388097799,,82630732730#,,,,364881# Canada
Dial by your location
+1 204 272 7920 Canada
+1 438 809 7799 Canada
+1 587 328 1099 Canada
+1 647 374 4685 Canada
+1 647 558 0588 Canada
+1 778 907 2071 Canada
+1 780 666 0144 Canada
Meeting ID: 826 3073 2730
Passcode: 364881


MONTREAL AIRPORT – FRIDAY/MARCH 24 AT 1500 EST
Unifor 2002 Communications is inviting you to a scheduled Zoom meeting.
Topic: GIDIP Meeting Montreal Airport March 24 at 1500 EST
Time: Mar 24, 2023 15:00 Eastern Time (US and Canada)
Join Zoom Meeting

https://us06web.zoom.us/j/85705117589?pwd=b3RPMmhWbm5GTHVNbG9BRG96L1kwZz09


Meeting ID: 857 0511 7589
Passcode: 021096
One tap mobile
+12042727920,,85705117589#,,,,021096# Canada +14388097799,,85705117589#,,,,021096# Canada
Dial by your location
+1 204 272 7920 Canada
+1 438 809 7799 Canada
+1 587 328 1099 Canada
+1 647 374 4685 Canada
+1 647 558 0588 Canada
+1 778 907 2071 Canada
+1 780 666 0144 Canada
Meeting ID: 857 0511 7589
Passcode: 021096


Les membres qui participent au Programme d’assurance-groupe en cas d’invalidité GIDIP * Members of Unifor Local 2002 participating in the GIDIP program

Le Comité de négociation d’Air Canada été mis au courant d’inquiétudes relatifs au Programme d’assurance-groupe en cas d’invalidité (GIDIP). Nous sommes toujours à l’écoute de vos commentaires et travaillons fort afin de bien représenter vos intérêts.

Nous avons passé en revue les points que vous avez portés à notre attention et avons rencontré le président exécutif de Canadian Benefits, les représentants du comité syndical responsable du programme ainsi que Tammy Moore, présidente de la section locale 2002 d’Unifor.

Nous vous reviendrons sous peu pour vous faire connaître les résultats de ces rencontres.

Votre comité de négociation d’Unifor déposera donc un grief politique dès aujourd’hui et vous tiendra au courant des développements à ce sujet.

En toute solidarité,

Comité de négociation d’Unifor chez Air Canada
Benoit Lapointe – Président, région de l’Est
Tracy Rector – Région de l’Atlantique
Harold Bateman – Région du Centre
Joanne Goulet – Région de l’Ouest
Soppo Gomez Gnali – Région du Pacifique
Tammy Moore – Présidente, section locale 2002 d’Unifor
Frances Galambosy – Représentante nationale d’Unifor, secteur du transport aérien
Leslie Dias – Directrice du secteur du transport aérien d’Unifor

The Air Canada Bargaining Committee has received concerns regarding our Group Insurance Disability Income Plan (GIDIP). Your Unifor Bargaining Committee will always listen to your concerns and work hard to represent your interests.

We have reviewed the issues that have been raised and have meet with the President & CEO of Canadian Benefits, GIDIP Trustees, and Unifor local 2002 President Tammy Moore.

We will provide additional information as we learn more.

In solidarity,

Unifor/Air Canada Bargaining Committee,
Benoit Lapointe – Chairperson, Eastern Region
Tracy Rector – Atlantic Region
Harold Bateman – Central Region
Joanne Goulet – Western Region
Soppo Gomez Gnali – Pacific Region
Tammy Moore – President, Unifor Local 2002
Frances Galambosy – Unifor National Service Representative, Airline Sector
Leslie Dias – Unifor Director, Airlines Sector




Le 8 mars, la Journée internationale des femmes est l’occasion de célébrer les réalisations en matière d’égalité et d’évaluer les domaines dans lesquels des changements sont encore nécessaires.

Le thème de la Journée internationale des femmes de cette année est : Embrassons l’équité.

Télécharger l’affiche ici

Pendant des décennies, les femmes se sont battues, ont défendu leurs intérêts et se sont éduquées. Même si elles ont remporté de grandes victoires, nous savons que les femmes continuent de se heurter à des obstacles hors de proportion pour atteindre l’égalité. Unifor lutte pour toutes la travailleuses et tous les travailleurs et leurs droits au travail, à la maison et dans leur communauté. Peu importe votre identité ou expression de genre, votre religion, de votre origine raciale, de votre classe sociale, vos capacités, votre orientation sexuelle ou votre âge, tout le monde a droit à des chances égales de s’épanouir. Nous devons embrasser l’équité et célébrer la joie et la liberté dans l’inclusion, ainsi que les diverses facettes de la vie des femmes.

Installez fièrement ces affiches dans vos lieux de travail, sur les tableaux d’affichage et les salles de pause, dans votre local syndical et vos espaces de réunion. Partagez les images dont le lien figure ci-dessous sur vos pages de médias sociaux.

Tous ensemble, nous pouvons briser les barrières, faire voler en éclats les plafonds et embrasser véritablement l’équité.

La date limite pour commander des affiches qui seront envoyées aux sections locales est le 24 février.

Commandez des affiches imprimées auprès d’Unifor ici

Téléchargez des graphiques pour les médias sociaux à partager et n’oubliez pas d’utiliser le mot-clic #Unifor et d’identifier @UniforWomen sur Twitter et Facebook et @UniforCanada sur Instagram.

Cliquez ici pour accéder aux éléments graphiques pour les réseaux sociaux.

N’oubliez pas de nous informer si votre section locale ou votre comité sur la condition féminine prévoit un événement ou une action sur le lieu de travail à l’occasion de la Journée internationale des femmes. Faites parvenir vos informations et les photos de l’événement à [email protected].

Cliquez ici pour en savoir plus sur notre site Web.

International Women’s Day (IWD) on March 8 is a day to celebrate achievements toward equality and evaluate where there remains a need for change.

This year’s IWD theme is: Embrace Equity.

Download the poster here

Women have spent decades fighting, advocating, and educating. While we have won significant victories, we know that women continue to face disproportionate barriers to equality. Unifor fights for all workers and their rights at work, at home, and in their community. Regardless of your gender identity or expression, your religion, racial background, class, ability, sexual orientation or age, everyone deserves equal opportunities to thrive. We must Embrace Equity and celebrate the joy and freedom in inclusion and the intersectional lives of women.

Hang these posters with pride in your workplaces, on bulletin boards and in break rooms, in your union hall and meeting spaces. Share the images linked below on your social media pages.

Together, we can break barriers, shatter ceilings, and truly Embrace Equity.

Deadline to order posters to be shipped to Locals is February 24.

Order printed posters from Unifor here

Download social media graphics to share and remember to use the #Unifor hashtag and tag @UniforWomen on Twitter and Facebook and @UniforCanada on Instagram.

Click here to access the social media graphics

Don’t forget to let us know if your Local or Women’s Committee is planning an event or a workplace action on International Women’s Day. Send information and event photos to [email protected].

Click here to read on our website.




Rencontre du Comité des travailleuses et travailleurs noirs, autochtones et de couleur ? BIWOC committee meeting

samedi Le 25 février 2023, de 9 h à 12 h, via Zoom

Saturday 25 Febuary from 0900-1200 via zoom

Pour plus de détails, voir le document ci-joint.

More information can be found in the attached document.

biwocDownload


Signez la pétition sur l’énergie !Sign the petition on energy

https://www.equiterre.org/fr/initiatives/lavenir-energetique-nous-appartient-parlons-en?fbclid=IwAR0b_nXMwQE6W5kN7udGB9Ikg16cJuSSRVNvkqwg8a_6z6pzh0jQGGpTPvM#participez


AVIS DE CONVOCATION POUR LA RENCONTRE DU 18 mars 2023 The young people committee will meet on the 18 March

Si vous souhaitez assister à la réunion, veuillez prendre connaissance du document ci-joint.

If you would like to attend read the information in the document

Comite-des-jeunes-Invitation-rencontre-18-mars-2023-698Download


UNIFOR LOCAL 2002 GIDIP ROADSHOW MEETINGS: Future meetings planned for Central/Eastern and Atlantic

RÉUNIONS ITINÉRANTES DE LA SECTION LOCALE 2002 D’UNIFOR SUR LE RCAI Réunions à venir dans les régions

La présente fait suite à notre communication d’hier. Le conseil des syndics du Régime collectif d’assurance en cas d’invalidité (RCAI) de la section locale 2002 d’Unifor offrira des présentations itinérantes du 7 au 9 février en commençant par les régions du Pacifique et de l’Ouest du Canada.

Les réunions qui se dérouleront dans les régions du Pacifique et de l’Ouest (7 au 9 février) visent les membres d’Air Canada, d’Aéroplan et de CLS Catering de ces régions.

Le conseil des syndics prévoit tenir d’autres réunions au printemps 2023 pour visiter nos membres dans les villes d’Ottawa, de Montréal, de Toronto, de Saint John, d’Halifax et de St. John’s. Puisque nous en sommes encore à l’étape de la planification, nous n’avons pas encore déterminé les lieux, les dates et les heures des réunions. Nous vous enverrons ces détails au cours des prochaines semaines. Restez à l’affût!

Au nom du conseil des syndics du RCAI, nous vous remercions de votre intérêt et sommes impatients de vous voir à l’une de ces réunions.

En toute solidarité,
Votre conseil des syndics du RCAI
Ross McConkey – Région du Pacifique
Astrid Metzler – Région de l’Ouest
Terry Carlucci – Région du Centre
Sophia Michailidis – Région de l’Est
Martin Melanson – Région de l’Atlantique

This is a follow-up to yesterday’s communication. The Unifor Local 2002 Group Insurance Disability Income Plan (GIDIP) Board of Trustees will be conducting roadshow meeting presentations beginning February 7 to February 9 starting in the Pacific and Western regions of Canada. The meetings that will take place in the Pacific and Western regions (February 7 to 9) are for the Air Canada, Aeroplan, and CLS Catering members based in those locations. 
 
The Board of Trustees is planning to conduct future meetings in the spring of 2023. The cities they plan to visit our members are Ottawa, Montreal, Toronto, Saint John, Halifax, and St John’s. As we are still in the planning process, we have not yet finalized the details of the locations/times and dates of these meetings. We will follow up with a communication in the coming weeks outlining those details.  Stay tuned.
 
On behalf of the GIDIP Board of Trustees, we thank you for your interest and we look forward to seeing you at one of these meetings.
 
 
In Solidarity,
 
Your GIDIP Board of Trustees
Ross McConkey – Pacific Region
Astrid Metzler – Western Region
Terry Carlucci – Central Region
Sophia Michailidis – Eastern Region
Martin Melanson – Atlantic Region
 


LifeWorks becoming TELUS Health * Solution Mieux-être LifeWorks sera désormais TELUS Santé

Unifor Black History Month Statement 2023

Déclaration d’Unifor à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs de 2023

En 2023, pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs, Unifor s’engage à renforcer l’autonomie de la prochaine génération de jeunes Noirs.

C’est en célébrant l’histoire des Noirs, leurs réalisations et les contributions de bon nombre de communautés noires ici, au Canada, et dans le reste du monde que nous réitérons également nos efforts collectifs et la responsabilité collective que nous avons tous de continuer de réclamer l’éradication du racisme dont les communautés noires sont victimes dans l’ensemble des institutions et de la société. Nous le devons aux générations futures.

Cette année, notre message est « L’histoire des Noirs, l’avenir des Noirs ». Nous célébrerons les jeunes Noirs et leurs contributions dans nos milieux de travail et la société en général grâce à leurs compétences, à leurs talents, à leur intelligence, à leurs efforts d’innovation, à leur créativité, à leur détermination et à leur leadership.

Les jeunes Noirs ont été clairs : nous devons les écouter. Les jeunes ouvrent la voie de l’avenir en formulant des revendications pour lutter contre le changement climatique, en dénonçant le racisme environnemental, en exigeant des réformes au sein des gouvernements, en demandant de meilleurs soins de santé et une meilleure sécurité d’emploi, en relevant les inégalités dans leurs milieux de travail, en luttant contre le racisme dont ils sont victimes, et en proposant de véritables solutions aux enjeux mondiaux. Ils sont l’avenir du militantisme, guidés par leur histoire et déterminés à exprimer leurs demandes d’équité et de justice pour eux-mêmes, les autres travailleuses et travailleurs, tous les peuples et la planète.

Le gouvernement du Canada a marqué pour la première fois le Mois de l’histoire des Noirs en décembre 1995 à la Chambre des communes après que l’honorable Jean Augustine ait présenté une motion à cet effet.

En tant que syndicat progressiste, Unifor s’engage à faire plus que des déclarations et des efforts de solidarité le mois prochain. Nous devons assurer la santé physique et émotionnelle de toute la population noire du Canada et continuer de célébrer, d’apprécier et d’honorer les communautés noires de tout le pays.

Les membres, les dirigeants et la communauté élargie d’Unifor célébreront l’histoire des Noirs de façon concrète.

Voici quelques idées pour vous encourager à célébrer le Mois de l’histoire des Noirs de façon concrète.

  1. Célébrez et honorez l’histoire des Noirs tout au long de l’année.
  2. Célébrez l’histoire des Noirs avec tout le monde.
  3. Axez les célébrations de l’histoire des Noirs sur les engagements et les pratiques en matière de diversité, d’inclusion et d’équité.
  4. Mettez en place des engagements et des pratiques en matière de diversité, d’inclusion et d’équité (si ce n’est pas déjà fait).
  5. Éliminez l’idéologie et les méthodes défavorables aux Noirs dans les milieux de travail.
  6. Offrez des ressources aux entreprises, aux centres culturels et aux groupes communautaires dirigés par des Noirs.
  7. Célébrez le présent, pas seulement le passé.
  8. Apprenez à votre propre rythme.

Nous leur demandons également d’honorer les membres noirs d’Unifor, non seulement en février, mais chaque jour de l’année, de soutenir les membres noirs dans leurs rôles à tous les échelons du syndicat, de respecter et de valoriser leurs contributions et leurs points de vue afin de lutter contre le racisme dont ils sont victimes, et de continuer d’écarter les obstacles institutionnels qui les empêchent de participer pleinement.

Nous devons assurer la santé physique et émotionnelle de toute la population noire du Canada et continuer de célébrer, d’apprécier et d’honorer les communautés noires de tout le pays.

As Unifor recognizes Black History Month, in 2023, our focus is empowering the next generation of Black youth.

As we reflect on Black history, Black accomplishments and the contributions of the many Black communities here in Canada and globally, we also reaffirm the collective work and collective responsibility we all have to continue to advocate to end Anti-Black racism in all institutions and society. We owe it to future generations. 

This year, our message is “Black History, Black Futures.” Our focus will be featuring Black youth and all they offer in our workplaces and to broader society through skills, talents, intelligence, innovation, creativity, determination and leadership.

Black youth have made it clear – we need to listen. Young people are leading the way into the future, making demands to address climate change, exposing environmental racism, calling for reform within governments, advocating for health care, lobbying for job security, highlighting the inequalities within workplaces, combating Anti-Black racism, and offering real solutions to world issues. They are the future of activism, informed by history and ready to voice their demands for equity and justice for themselves and other workers, for all people and for the planet.

The Canadian government first recognized Black History Month in December 1995 in the House of Commons, following a motion introduced by the Hon. Dr. Jean Augustine. 

As a progressive union Unifor is committed to more than statements and a month of solidarity. We must ensure physical and emotional health for all Black Canadians and continue to celebrate, appreciate and acknowledge Black communities across the country. 

Unifor membership, leadership and communities will celebrate Black History meaningfully. 

Below are tips to help celebrate Black History Month in a meaningful way

  1. Celebrate and acknowledge Black history throughout the year
  2. Celebrate Black history with everyone
  3. Center Black History celebrations around diversity, inclusion and equity commitments and practices
  4. If you don’t have diversity, inclusion and equity commitments and practices, create them
  5. Eliminating anti-Black ideology and methods in organizations
  6. Provide resources for Black businesses, culture centers, and community groups for everyone 
  7. Celebrate the present, not just the past
  8. Do your learning at your own pace

We also ask them to recognize Black Unifor members, not only in February, but each day of the year, support Black members in roles in all levels of the union, respect and value the contributions and views of Black members in order to combat anti-Black racism and to continue to remove barriers in institutions that prevent Black members from fully participating.

We need to ensure physical and emotional health for all Black Canadians and continue to celebrate, appreciate and acknowledge Black communities across the country.



Le Canada est devenu le 25e pays à ratifier la convention no 190 de l’Organisation internationale du Travail (IOT), un cadre de normes mondiales visant à éliminer la violence et le harcèlement au travail. Il s’agit d’une étape importante dans la mission de notre syndicat de créer des communautés et des milieux de travail exempts de violence, de harcèlement et de discrimination.

Unifor exhorte le gouvernement fédéral à ratifier ce cadre depuis que l’IOT l’a adopté en juin 2019. Plusieurs directrices et directeurs sectoriels d’Unifor se sont exprimés publiquement et se sont entretenus avec des représentants du gouvernement sur les changements indispensables dans leur environnement de travail qu’entraînerait l’adoption de ce cadre.

Le harcèlement et la violence ne sont pas l’apanage des milieux de travail physiques. Dans un sondage réalisé par Ipsos en 2021, 70 % des travailleuses et travailleurs des médias au Canada ont dit avoir été victimes de harcèlement en ligne au cours de l’année précédente, et 73 % d’entre eux estimaient que les attaques étaient de plus en plus fréquentes.

Dans le secteur des soins de santé, les travailleuses et travailleurs de première ligne ont signalé une hausse alarmante des confrontations physiques avec les patients et les bénéficiaires. Des hausses similaires de la violence et du harcèlement sont signalées par les travailleuses et travailleurs des transports en commun et des centres d’appels, et bon nombre d’autres dans presque tous les secteurs.

Lors du quatrième congrès statutaire d’Unifor en août 2022, le ministre du Travail fédéral Seamus O’Regan a promis d’agir concernant la convention no 190 de l’IOT.

Nous sommes reconnaissants de l’engagement inlassable des membres, des militants des sections locales et des dirigeantes et dirigeants qui ont parlé haut et fort de la nécessité de créer de conditions de travail plus sécuritaires. Notre syndicat continuera d’exiger des changements significatifs, fondés sur l’équité et forts d’une transformation institutionnelle et structurelle. Nous savons que de véritables changements seront apportés grâce à l’application de ces normes mondiales et nous engageons à poursuivre nos efforts en faveur d’une pleine mise en œuvre.

Unifor soutient les efforts des syndicats du monde entier qui exhortent leur propre gouvernement à ratifier la convention no 190 de l’IOT. La sécurité des travailleuses et travailleurs commence par la solidarité, et ensemble, nous pouvons faire de notre monde un endroit plus sûr pour tous et toutes.

Lisez cette histoire sur notre site web ici.

The Government of Canada became the 25th country to ratify the International Labour Organization (ILO) Convention 190, or C190, which is a framework of global standards aimed at eliminating violence and harassment in the world of work. This is an important milestone in our union’s mission to create workplaces and communities free from violence, harassment, and discrimination.

Unifor has advocated for the federal government to ratify this framework since it was adopted by the ILO in June 2019. Several sector leaders within Unifor spoke publicly and to government officials about how adopting the framework could lead to much-needed changes in their work environment.

Harassment and violence aren’t exclusive to physical workplaces. In a 2021 IPSOS poll, 70% of Canadian media workers said they experienced online harassment in the previous year, with 73% feeling the attacks were becoming more frequent.

In health care, front-line workers have reported an alarming increase in physical confrontations with patients and residents. Similar increases in violence and harassment are reported by transit workers, call centre workers, and so many other workers in virtually every sector.

At Unifor’s 4th Constitutional Convention in August 2022, Federal Labour Minister Seamus O’Regan promised action on ILO C190.

We are thankful for the tireless commitment of members, local union activists, and leaders for speaking loudly and clearly about the need for safer work. Our union will continue to advocate for meaningful changes that are grounded in equity and fortified by institutional and structural transformation. We know that real change will be achieved through the application of these global standards and we are committed to continuing our advocacy to ensure full implementation.

Unifor supports the efforts of unions across the globe who are pushing their own governments to ratify ILO C190. Worker safety begins with solidarity, and together, we can make the world a safer place for all.

Read this story on our website here.


SCHEDULE UPDATE/MISE A JOUR DES HORAIRES


Prochaine réunion pour le comité de santé / de sécurité d’Unifor Québec.

11 Février

ODJ-CSSE-11-fevrier-2023Download


AVIS DE CONVOCATION POUR LA RENCONTRE DU COMITÉ DES JEUNES 4 FÉVRIER 2023

Comite-des-jeunes-Invitation-rencontre-4-fevrier-2023-510-002Download


Prochaine rencontre du Comité d’action féministe (16 février 2023)

CAF-Invitation-a-la-rencontre-du-16-fevrier-2023-005Download


2023 Family Education Program

For information please open attached documents . DEADLINE TO REGISTER 21 APRIL 2023

2023-InfoFlyer-003Download

2023-FEP-Call-Letter-Info-ApplicationDownload

Le Programme familliale en français se déroule seul l’année prochaine. Du dimanche 21 juillet au vendredi 2 août 2024.


Air Canada: Nouvelle règlementation fédérale sur les congés payés pour cause de maladie

Hi everyone,

The Canada Labour Code has been amended by the federal government regarding paid sick leave. As of December 31, 2022, employees with at least 30 days of service have access to the first 3 days of paid sick leave, and the employees start to acquire an additional day each month starting from February 1, 2023, up to a maximum of 10 days per year. Any days of medical leave with pay that you do not take in a year will be credited to you at the beginning of the new year (up to a maximum of 10 days).

Having said that, the Canada Labour Code only sets the minimum requirements for employers. If a collective agreement or arrangement between an employer and their workers provides for better provisions, then the most favourable provisions will apply. For example, these can be provisions related to:

  • conditions for taking the leave
  • the amount of pay for the leave
  • accrual and carry-forward of the leave

You may have likely noticed that the company has pre-emptively credited 80 hours of sick time. At this time, we can confirm that this is simply a temporary measure that the company has taken to avoid non-compliance with the law, so that employees have access to some form of sick leave until all issues can be sorted out. We have had some discussions with the company and we will come back to you with the details of how this new legislation will be applied in the context of our collective agreement. We are looking into all issues related to the new legislation to make sure that the most favourable provisions are being made available to our members.

In solidarity,

Unifor/Air Canada Bargaining Committee,
Benoit Lapointe – Chairperson, Eastern Region
Tracy Rector – Atlantic Region
Harold Bateman – Central Region
Joanne Goulet – Western Region
Soppo Gomez Gnali – Pacific Region
Tammy Moore – President, Unifor Local 2002
Frances Galambosy – Unifor National Service Representative, Airline Sector
Leslie Dias – Unifor Director, Airlines Sector

Air Canada: New Federally Regulated Sick Days

Hi everyone,

The Canada Labour Code has been amended by the federal government regarding paid sick leave. As of December 31, 2022, employees with at least 30 days of service have access to the first 3 days of paid sick leave, and the employees start to acquire an additional day each month starting from February 1, 2023, up to a maximum of 10 days per year. Any days of medical leave with pay that you do not take in a year will be credited to you at the beginning of the new year (up to a maximum of 10 days).

Having said that, the Canada Labour Code only sets the minimum requirements for employers. If a collective agreement or arrangement between an employer and their workers provides for better provisions, then the most favourable provisions will apply. For example, these can be provisions related to:

  • conditions for taking the leave
  • the amount of pay for the leave
  • accrual and carry-forward of the leave

You may have likely noticed that the company has pre-emptively credited 80 hours of sick time. At this time, we can confirm that this is simply a temporary measure that the company has taken to avoid non-compliance with the law, so that employees have access to some form of sick leave until all issues can be sorted out. We have had some discussions with the company and we will come back to you with the details of how this new legislation will be applied in the context of our collective agreement. We are looking into all issues related to the new legislation to make sure that the most favourable provisions are being made available to our members.

In solidarity,

Unifor/Air Canada Bargaining Committee,
Benoit Lapointe – Chairperson, Eastern Region
Tracy Rector – Atlantic Region
Harold Bateman – Central Region
Joanne Goulet – Western Region
Soppo Gomez Gnali – Pacific Region
Tammy Moore – President, Unifor Local 2002
Frances Galambosy – Unifor National Service Representative, Airline Sector
Leslie Dias – Unifor Director, Airlines Sector


https://www.quebec.ca/gouvernement/reconnaissance-prix/education/chapeau-les-filles-excelle-science/a-propos

Concours pour les jeunes filles inscrites à des programmes à prédominance masculine

Contest for young ladies who are enrolled in non traditional female programs

Beaucoup de prix  gagner.   Lots of Prizes to win Beaucoup de prix  gagner.   Lots of Prizes to win Beaucoup de prix  gagner.   Lots of Prizes to win